Un homme de 24 ans s'est tailladé le bras avec une lame de rasoir jeudi en pleine salle d'audience à Besançon. Il venait d'être condamné à cinq ans de prison pour violences aggravées.

Ce ressortissant tunisien, qui venait d'être extrait de sa cellule, avait dissimulé la petite lame sur lui, selon une source policière qui a confirmé une information du quotidien L'Est Républicain. Il a été hospitalisé au CHU de Besançon.

Selon le quotidien, l'incident s'est produit juste après le prononcé de la peine, alors qu'il était jugé en appel pour l'agression en mars d'une avocate bisontine qu'il avait suivie jusqu'à son domicile. Il s'était ensuite introduit de force dans l'appartement de la victime, la menaçant avec une arme blanche.

L'avocate était toutefois parvenue à s'enfuir par une fenêtre et l'agresseur, déjà connu pour vol à main armée, avait été interpellé. Jugé en première instance pour ces faits, il avait été condamné le 25 mars à 4 ans de prison ferme, assortie d'une interdiction définitive du territoire français.

L'enquête a été confiée au commissariat de police de Besançon qui devra déterminer comment l'accusé a pu se procurer la lame de rasoir alors qu'il était en détention provisoire.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.