Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Bientôt un registre national des polluants

Les industries sont responsables d'une bonne partie de la pollution atmosphérique.

(Keystone)

La Suisse devrait prochainement disposer d'un registre public des rejets et transferts de polluants. Le public pourra le consulter via Internet.

En consultation jusqu'à jeudi, ce projet du ministère de l'environnement n'a pas suscité d'importantes critiques. Il répond aux engagements internationaux de la Suisse.

Le registre répertoriera des polluants comme les particules fines, le C02 et les métaux lourds lorsqu'ils dépasseront certains seuils.

Il concerne les entreprises (moyennes et grandes) des secteurs de la chimie, de l'industrie des métaux et des minéraux, du traitement des déchets et des eaux usées ainsi que celles qui pratiquent l'élevage intensif.

Le public pourra consulter le registre sur Internet, une fois que ces données auront été vérifiées par l'Office fédéral de l'environnement. Les informations pourront émaner des établissements concernés ou de sources inventoriées par les associations professionnelles.

La Suisse s'acquitte ainsi d'un engagement international. Des expériences menées dans d'autres pays montrent que ce type de registre permet de réduire les émissions de polluants, selon le ministère de l'environnement (DETEC).

Quelques critiques

Lors de la procédure de consultation, la Société suisse des industries chimiques (SSIC) a indiqué être d'accord sur le fond avec la création d'un tel registre. Elle demande toutefois que la charge administrative des entreprises ne soit pas alourdie.

Un avis partagé par Swissmem. L'association faîtière de l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux ajoute que le registre n'engendrera pas de réelle amélioration pour l'environnement. Les informations à disposition en Suisse atteignent déjà un haut niveau.

De leur côté, les écologistes de Greenpeace, même s'ils n'ont pas participé à la consultation, faute de disponibilité, se déclarent favorable à l'établissement d'un registre public. Mais ils souhaitent aller plus loin.

swissinfo avec les agences

Consultation

La consultation permet à tous les milieux intéressés ou touchés par une modification législative d'exprimer leur avis. Ils le font au travers de ...

Faits

Un air propre et naturel est un besoin vital aussi bien pour les plantes et les animaux que pour l'homme.

Chaque année, les activités humaines rejettent dans l'atmosphère de grandes quantités de gaz, d'aérosols et de particules de poussière produites par les processus industriels, par l'agriculture, et par la combustion de carburants et de combustibles fossiles pour créer de l'énergie.

Ce mélange de polluants peut porter atteinte à l'homme et à l'environnement de manière considérable et durable.

Les polluants émis peuvent se transformer chimiquement dans l'atmosphère, ce qui produit des polluants secondaires (comme l'ozone) qui ont parfois des propriétés et des effets tout à fait différents.

Fin de l'infobox


Liens

×