Navigation

Le sort de Raif Badawi continue d’émouvoir

Condamné en 2012 à dix ans de prison à 1000 coups de fouet pour apostasie et insulte à l’islam, le blogueur saoudien Raif Badawi symbolise la situation alarmante des droits de l’Homme en Arabie saoudite. La mobilisation internationale ne faiblit pas pour obtenir sa libération.  

Ce contenu a été publié le 23 février 2016 - 08:00
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 22 février 2016)
Contenu externe

Son épouse Ensaf Haïdar souligne la douleur morale plus que physique engendrée par cette flagellation d’un autre âge:

Contenu externe



Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.