Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Boucle magnétique au secours des malentendants

Les cinémas sont concernés par le procédé.

Mieux entendre dans une salle de théâtre, un cinéma ou une église? C’est possible grâce à la boucle magnétique.

A noter que ce jeudi, dans plusieurs villes du pays, se déroule une journée nationale de l’audition afin de sensibiliser le public.

Environ 600'000 personnes en Suisse souffrent de déficience auditive, totale ou partielle. Un handicap qui ne concerne pas que les personnes âgées.

Deux termes sont utilisés pour parler des personnes touchées. Le sourd, qui n’entend rien. Le malentendant, qui souffre d’une perte auditive, faible ou importante.

Un malentendant qui peut devenir sourd, car l’évolution du handicap auditif est quasiment toujours négative.

Plus fort, mais pas mieux…

Pour tout handicap, se pose la question de l’intégration à la société. En ce qui concerne les malentendants, celle-ci passe par l’utilisation d’un appareil auditif. Pourtant, seule une personne concernée sur cinq a franchi le pas de l’aide auditive.

«Il faut savoir, constate Hervé Hoffmann, directeur de la Fondation romande des malentendants, que l’appareil auditif ne permet pas d’entendre mieux. C’est en fait un amplificateur de sons. Autrement dit, on entend plus fort, mais pas nécessairement mieux.»

C’est-à-dire qu’avec ce système, on entend tout plus fort. Et donc également les bruits, les nuisances, qui sont ainsi soulignés.

Boucle magnétique



L’appareil auditif n’est de ce fait pas forcément une panacée, admet Hervé Hoffmann, «mais on n’a pratiquement rien d’autre».

Celui-ci constate néanmoins que la technologie a fait énormément de progrès. Et notamment celui-ci: le petit curseur qu’on trouve sur certains types d’appareils auditifs (comme le contour d’oreille), que l’on peut mettre sur la position T. T pour téléphone.

Cette position permet à l’utilisateur de se connecter à la «boucle magnétique». A quoi sert-elle? A mieux entendre dans des lieux dont les malentendants se sentaient auparavant exclus, comme les cinémas, les théâtres, voire les églises. A condition, bien sûr, que l’endroit soit équipé du système adéquat.

C’est le cas notamment des cathédrales de Sion et Fribourg (ici, seulement aux premiers rangs). Dans le canton de Genève, le théâtre de Carouge, par exemple, en est doté.

Quelques salles de l’université de Lausanne sont également équipées. Quant au Théâtre de Vevey, il vient de revoir entièrement sa sonorisation et a profité de l’occasion pour installer ce système.

Histoire d’onde



Comment fonctionne cette boucle magnétique? Contrairement à l’appareil auditif qui amplifie le son, la boucle, elle, va transformer l’onde acoustique de la source sonore (orateur, bande-son etc.) en une onde électromagnétique.

Celle-ci sera ensuite elle-même transformée en sons que le malentendant peut percevoir.

Pratiquement, la boucle magnétique se présente sous la forme d’un boîtier électronique relié à la source audio initiale. Une antenne, en fait un fil posé au sol ou accroché au mur, relaie le signal dans un périmètre défini.

Au final, le malentendant entendra directement la bande-son du film, le texte du comédien ou le prêche du prêtre, mais il sera coupé des sons ambiants. Certains trouvent d’ailleurs cela quelque peu gênant.

Pas très cher



Que faire pour qu’une telle installation soit posée? En général, explique Hervé Hoffmann, il suffit tout simplement d’émettre une demande.

Ce système ne coûte en effet pas trop cher. Entre 500 et 5000 francs, suivant la grandeur du périmètre. De plus, la Fondation romande des malentendants participe au frais, pour un montant maximum de 1000 francs.

Il arrive aussi que l’initiative émane directement de l’architecte d’un complexe de cinémas, comme l’Europlex Flon de Lausanne. Là, le système a été mis en place lors de la construction. De plus, l’acoustique d’une salle de cinéma étant relativement complexe, cela relève de l’installateur agréé.

Cela dit, la boucle magnétique mérite d’être davantage connue, bien qu’elle existe depuis une cinquantaine d’années. D’abord par les malentendants eux-mêmes. Car nombre d’entre eux, principalement les personnes âgées, ignorent que leur appareil dispose de cette fameuse fonction T.

Pour l’heure, la Fondation romande des malentendants travaille à sensibiliser les communes.

swissinfo, Chantal Nicolet

En bref

- Quelque 600'000 personnes en Suisse sont sourdes ou malentendantes. Dont environ 200'000 en Suisse romande.

- Il s’agit d’une estimation, car il n’y pas de décompte officiel. De plus, l’enquête de l’Office fédéral de la statistique sur la santé se fait par téléphone.

- La boucle magnétique permet aux malentendants dotés d’un appareil auditif équipé de la fonction T, comme téléphone, de pouvoir d’accéder à certains lieux dont ils se sentaient auparavant exclus comme le théâtre, le cinéma, l’église etc. Elle permet également d’écouter la télévision chez soi.

- La pose du système coûte entre 500 et 5000 francs.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×