Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Cash 10 choses à savoir sur le nouveau billet de 20



Le billet peut être lavé à toute température sans perdre ses couleurs. Aucune indication n’est fournie pour le blanchiment.

Le billet peut être lavé à toute température sans perdre ses couleurs. Aucune indication n’est fournie pour le blanchiment.



(Swiss National Bank 2017)

Depuis mercredi, les Suisses peuvent palper une nouvelle coupure de 20 francs mise en circulation par la Banque nationale suisse (BNS). Voici les particularités d’un billet de banque vanté pour sa sécurité.

1- Les nouveaux billets sont disponibles depuis mercredi dans les banques des grandes villes, avant d’atteindre le reste du pays. Les anciennes coupures sont toujours valides. La nouvelle coupure de 20 francs fait partie de la 9e série émise par la BNSLien externe et inaugurée par le billet de 50 francs. Le prochain sera la coupure de 10 francs qui entrera en circulation le 18 octobre prochain. Suivront la coupure de 1000 francs et de 100 francs.

2- Le nouveau billet est plus petit que l’ancien. Selon la BNS, cette taille facilite son impression et rend son usage plus pratique pour les clients.

3- Ce papier monnaie est doté de 15 éléments de sécurité pour empêcher la réalisation de faux. La Banque centrale suisse estime que c’est le «billet de banque le plus sécurisé au monde», comme l'a déclaré son vice-président, Fritz Zurbrügg.

4- L'encre de sécurité est produite chez SICPALien externe, une société basée dans la banlieue de Lausanne qui participe à la fabrication de 80% des billets de banque dans le monde.

5- Le coût de production par billet est de 40 centimes, soit 10 centimes de plus que la série précédente. Mais selon l’institut d’émission, le nouveau billet est plus épais et plus résistant que l’ancien. Il peut être lavé ou exposé au soleil sans perdre ses couleurs.

6- Les banques doivent adapter leurs guichets automatiques à la taille réduite du billet. Selon un porte-parole de la banque Valiant, les ajustements coûteraient environ 250 francs par guichet.

7- Les guichets automatiques des Chemins de fer fédéraux suisses seront également ajustés via une simple mise à jour logicielle. Le coût de la mise à jour «est minime», selon un porte-parole des CFF.

8- La conception graphique du nouveau billet est centrée sur la lumière et sa relation avec le processus créatif. La dominante rouge exprime la passion. Pour les motifs, la graphiste Manuela PfrunderLien externe a stylisé un prisme, le Festival du film de Locarno, un papillon et un globe terrestre.

9- Les billets de banque sont imprimés par la société zurichoise Orell Füssli Secure Printing, basée à Zurich. Dans les années 1970, la Banque nationale a décidé de faire imprimer les billets de banque exclusivement en Suisse, chez Orell FüssliLien externe. Une société qui produit également les coupures d’autres pays. L’origine de l’entreprise zurichoise remonte à 1519.

10- L’utilisation du cash reste importante en Suisse, bien que les méthodes de paiement électronique gagnent du terrain. Le billet de 20 francs est le plus utilisé après celui de 100 francs.


(Traduction de l'anglais: Frédéric Burnand)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×