Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Changement de têtes au sommet de l'Etat fédéral

Roland Nef (à g.) et Mauro Dell'Ambrogio

Le gouvernement a repourvu trois postes-clé à la tête de l'armée, du Ministère public de la Confédération et du Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche.

L'Appenzellois Roland Nef sera chef d'état-major général, le St-Gallois Erwin Beyeler procureur de la Confédération et le Tessinois Mauro Dell'Ambrogio secrétaire d'Etat à l'éducation et à la recherche.

L'Appenzellois Roland Nef, 48 ans, deviendra chef de l'armée le 1er janvier 2008, avec promotion au grade de commandant de corps. Le gouvernement a nommé vendredi ce brigadier, actuel commandant de la formation d'application des blindés et de l'artillerie.

Il succédera au commandant de corps Christoph Keckeis. Le Conseil fédéral a pris connaissance de la démission de ce dernier et l'a remercié pour le travail accompli, selon le Ministère de la défense (DDPS).

Il avait été nommé chef de l'Etat-major général le 1er janvier 2003, puis premier chef de l'armée le 1er janvier 2004. Christophe Keckeis a commandé l'armée «avec beaucoup d'engagement, concrétisant ainsi l'Armée XXI».

Erwin Beyeler procureur général

Vendredi toujours, le gouvernement a également nommé le nouveau procureur général de la Confédération. Erwin Beyeler, âgé de 55 ans, est actuellement le chef du Ministère public st-gallois depuis 2002.

Dès le 13 août 2007il occupera le poste laissé vacant à la suite du départ de Valentin Roschacher et occupé ad interim par Michel-André Fels.

Docteur en droit, Erwin Beyeler a officié comme commandant de la police cantonale et municipale de Schaffhouse. Puis il a été suppléant du commandant de la police cantonale zurichoise avant d'être, en 2001 et 2002, chef de le Police judiciaire fédérale.

Le Ministère de la justice a pris sont temps, souhaitant réorganiser le Ministère public avant de choisir un successeur à Valentin Roschacher, dont le départ avait suscité des polémique. En butte aux critiques, ce dernier a quitté son poste fin 2006, après six ans en fonction.

Mauro Dell'Ambrogio succède à Charles Kleiber

Le nouveau secrétaire d'Etat à l'éducation et à la recherche s'appelle Mauro Dell'Ambrogio. Le Conseil fédéral a nommé vendredi ce Tessinois de 54 ans pour succéder au 1er janvier 2008 au Vaudois Charles Kleiber, qui part à la retraite.

M. Dell'Ambrogio peut se prévaloir d'une carrière «remarquable» tant dans les secteurs public que privé, relève le gouvernement. «Ses aptitudes professionnelles, son expérience de la conduite et sa capacité à s'imposer font de lui le candidat adéquat.»

Docteur en droit de l'Université de Zurich et avocat-notaire, ce politicien radical a été nommé juge au Tribunal de district de Bellinzone à 25 ans, avant de devenir cinq ans plus tard commandant de la police tessinoise.

Il a ensuite rejoint le Département cantonal de l'instruction publique comme secrétaire général, puis au titre de responsable de la mise en place opérationnelle de l'Université de la Suisse italienne.

Charles Kleiber est à la tête du Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche depuis 1997. Il quitte ce poste-clé, mis au concours en début d'année, pour raison d'âge.

swissinfo et les agences

L'armée suisse

Le chef de l'armée suisse commande 126'000 hommes, dont 6000 officiers et 20'000 sous-officiers.

Composée de forces terrestre et aérienne, l'armée compte 4 brigades d'infanterie et 3 d'infanterie de montagne, 2 brigades blindées et une de conduite et de soutien. Elle compte 4 zones territoriales.

En 2006, le gouvernement lui a attribué un budget de près de 4,4 milliards de francs.

Fin de l'infobox

Ministère public

En Suisse, les autorités judiciaires cantonales sont compétentes pour la majeure partie des procédures pénales.

Mais certains délits sont de la compétence du Ministère public de la Confédération (MPC): les attentats à la bombe, la falsification de monnaie, l'espionnage, la criminalité internationale organisée et économique, le recyclage d'argent sale, la corruption ou des délits commis par des fonctionnaires fédéraux dans le cadre de leurs fonctions.

Fin de l'infobox

Le Secrétariat à la science

Rattaché au Département fédéral de l'intérieur, le Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche est l'autorité compétente pour les questions d'intérêt national et international liées aux formations supérieure et universitaire, à la recherche et au secteur spatial.

Il compte une centaine de collaborateurs et dispose d'un budget annuel de 1,7 milliard de francs.

Le nouveau patron devra mener le projet «Paysage des Hautes Ecoles», visant à régler dans une loi unique le domaine des 10 universités, des 7 hautes écoles spécialisées et des 2 écoles polytechniques fédérales.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×