Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Cinéma: Godard au Festival de Cannes

Jean-Luc Godard. (Archive Keystone)

(Keystone)

Transmission et renouveau marqueront le 54e festival de Cannes qui a présenté jeudi sa sélection. La Suisse est représentée par deux films, dont celui de Jean-Luc Godard.

Pour la première fois depuis longtemps, la Suisse sera représentée en compétition, et avec deux films. D'abord, «Eloge de l'amour», la dernière oeuvre de Jean-Luc Godard, qui aborde notamment les phases de la relation amoureuse parmi trois couples d'âge différent, ainsi que le thème de la résistance française.

Au générique figure l'écrivain Jean d'Ormesson et l'acteur Bruno Putzulu, César 99 du meilleur espoir. L'actrice Juliette Binoche, lauréate d'un Oscar, a prêté sa voix.

Inclus dans la sélection française, «Roberto Succo» de Cédric Kahn est aussi une coproduction franco-suisse, issue comme le film de Godard de la maison de production zurichoise Vega Film. Retraçant la vie du célébre voleur et meurtrier vénitien, le long-métrage a été tourné en partie en Suisse.

La compétition pour la prestigieuse Palme d'or sera décernée le 20 mai par le jury présidé par Liv Ullmann. Elle sera lancée le 9 mai sur des rythmes de french cancan par «Moulin Rouge» de l'Australien Baz Luhrman.

La compétition cannoise est marquée par la prééminence de l'Europe (12 films), le retour des studios américains et une forte présence asiatique (6 films), dominée par le Japon.

Premier temps fort du festival, la présentation de la sélection, marquait aussi l'intronisation officielle du nouveau triumvirat du festival présidé par Gilles Jacob, entouré de Véronique Cayla, directrice générale, et Thierry Frémaux, directeur artistique.

Les sélectionneurs ont visionné cette année 1798 films, dont 854 longs métrages, un chiffre effarant qui a doublé depuis 1997. En tout, entre les films en compétition et la section «Un Certain Regard», les festivaliers pourront découvrir plus de 30 films en première mondiale.

Si les actrices françaises comme Emmanuelle Béart et Isabelle Huppert sont assurées de venir sur la Croisette, c'est encore l'inconnu du côté des stars américaines, en raison de la menace de grève qui pèse sur Hollywood. Les acteurs travaillent non stop et il n'est pas sûr que Jack Nicholson en tournage soit là pour la présentation du film de Sean Penn.

L'actrice Charlotte Rampling officiera en tant que maîtresse de cérémonie lors de l'ouverture et de la clôture du festival. La Quinzaine des réalisateurs, section parallèle du festival, annoncera sa sélection le 26 avril.

swissinfo avec les agences


Liens

×