Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Cocktail suisse au cœur d'Athènes

Une raclette par 30° à l'ombre: le must de la Maison suisse.

(Keystone)

Musique traditionnelle des alpes et sirtaki, feuilles de vigne et viande des Grisons: les mélanges étonnants sont de mise à la «House of Switzerland».

Cet espace géré par Présence Suisse est l’endroit idéal pour partager les émotions olympiques. Balade entre les tables de la Maison suisse.

Au cœur d’Athènes, le quartier de Plaka au pied de l’Acropole, avec ses étals de souvenirs. Au bout d’une ruelle si étroite que la climatisation des magasins rafraîchit aussi la rue, le drapeau suisse flotte sous un porche.

Le restaurant Hermion, une brasserie déjà très connue, abrite un bout du Valais… et de toute la Suisse: la House of Switzerland. L’endroit est vaste et agréable. Les nombreuses serveuses souriantes.

Comme de coutume lors des Jeux olympiques, la Suisse fait sa promotion au cœur-même du pays qui accueille les Jeux, qu’ils soient d’hiver ou d’été.

Promouvoir l’image de la Suisse

Cette fois-ci, la mission a été confiée à Anne-Sophie Cosandey, responsable de Présence Suisse. «Nous sommes là pour promouvoir l’image de la Suisse», explique la jeune femme qui travaille en étroite relation avec l’ambassade et le ministère des Affaires étrangères.

«Ce projet, mandaté par Swiss olympic, est né il y a deux ans. Il a fallu d’abord trouver les partenaires… pas une mince affaire! Avec Claudia Doron-Zahner, spécialisée dans la restauration, et Michel Giorgiou, rattaché à Swiss olympic, nous avons finalement trouvé cet endroit».

Budget de ce havre de fraîcheur: un million de francs suisses. Claudia est plus particulièrement chargée de la gestion du restaurant. «Nous avons fait appel à 16 nationalités différentes pour servir. Le but était d’avoir des gens capables de parler à n’importe quel client».

«Mais toutes ces personnes ont un dénominateur commun, poursuit-elle. Elles sont toutes issues du Cesar Ritz collège du Bouveret et doivent obligatoirement parler au moins une des quatre langues nationales du pays».

Salade grecque au gruyère

Voilà donc une taverne grecque qui marie tantôt le sirtaki, tantôt la musique traditionnelle de nos montagnes. Totalement ouvert au public, le restaurant offre une carte surprenante, mélangeant spécialités grecques et suisses.

Salade grecque avec du gruyère, feuilles de vignes avec de la viande des Grisons… De quoi étonner le client, athénien ou suisse. Autre scène surprenante: une serveuse thaï donnant la recette de la raclette à des compatriotes venus dîner au restaurant Hermion.

Raclette et Internet

Parce que c’est surtout la raclette qui fait recette. «Depuis que nous avons ouvert, nous avons vendu, malgré la chaleur, plus de la moitié de notre stock de raclette. Les Grecs en raffolent», affirme Anne-Sophie qui fait également une étude sur les habitudes culinaires grecques.

Autre particularité de la taverne: la télévision suisse a aménagé un espace studio pour recevoir les médaillés et, au premier étage, une mini salle de presse a été installée. Le tout est équipé d’un wifi. Internet avec une bière à la main… On n’arrête pas le progrès.

swissinfo, Dick Deene à Athènes

Faits

Il a fallu deux ans pour mettre le projet sur pied.
Budget de l’opération: un million de francs suisses.
Les serveuses et serveurs du restaurant sont de 16 nationalités.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.