Navigation

Coire sous perfusion

L'avenir de Coire est en LNB, et non en LNA. Keystone

En crise, le club grison a pris sa décision: il disputera jusqu'au bout la saison de LNA. Principal concerné, Ge/Servette devra donc viser la promotion sur la glace.

Ce contenu a été publié le 15 mars 2002 - 15:28

Plongé jusqu'au cou dans les soucis financiers, le HC Coire, dernier de la saison régulière de LNA, avait à plusieurs reprises laissé entendre qu'il se verrait plutôt évoluer dans la ligue inférieure, ne parvenant plus à mettre sur pied un budget digne de ce nom.

Depuis le mois de septembre, plusieurs épisodes ont émaillé la saison du club grison: salaires impayés, lancement d'une campagne d'aide financière, retour sur la scène de l'ancien président-mécène Thomas Domenig pour sauver les meubles. Mais rien n'y a fait, l'avenir est toujours aussi sombre.

La ligue nationale soulagée

«Nous avons reçu vendredi l'assurance de Coire qu'il ne se retirera pas des play-out contre la relégation. Pour nous, tout est désormais clair», mentionne Christophe Piguet, responsable des finances au sein du comité de la Ligue nationale.

Ainsi, Coire continuera sa série contre la relégation contre Langnau (score provisoire: 1-0 pour les Emmentalois) et affrontera, en cas de défaite, le champion de LNB, pour autant qu'il s'agisse de Ge/Servette.

C'est là que le bât blesse: seul candidat répondant aux critères économiques et sportifs pour l'ascension en LNA, Ge/Servette est par conséquent le seul en mesure d'en découdre avec le cancre de LNA.

La rumeur d'une entente à l'amiable

Si d'aventure le HC La Chaux-de-Fonds terrassait les Servettiens lors de la série finale de LNB, aucune équipe ne serait promue, les Neuchâtelois étant interdits de LNA pour des raisons financières.

«Tous ces détails ne comptent pas vraiment pour nous, précise Marco Torriani, le président du conseil d'administration servettien. Nous tenons à monter sur la glace, pas sur le tapis vert.»

Un vœu qui semble le scénario le plus probable. L'ogre genevois est toujours aussi impressionnant alors qu'à Coire, personne ne tient à rester en LNA. Un partenariat serait même déjà sous toit entre Davos et Coire, à condition que ce dernier se trouve en LNB.

Et le mécène du club, Thomas Domenig l'a encore souligné: «l'avenir de Coire se situe en LNB, pas en LNA». Difficile de réunir un budget de plus de 5 millions dans une petite ville...

Ainsi donc, si Ge/Servette affronte Coire et s'en défait, tout le petit monde du hockey suisse sera satisfait. Et en cas de victoire grisonne? Les rumeurs font état d'un accord possible, si la majorité des 22 clubs de Ligue nationale l'accepte, permettant malgré tout aux Grisons et aux Genevois de truster leurs places. Dans tous les cas de figure, Ge/Servette évoluerait donc en LNA.

swissinfo/Jonathan Hirsch

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.