Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Comestibles ou vénéneux? Sur la piste des champignons

En automne, les champignons sortent de terre, de toute formes et de toutes couleurs. La PilzpürnasenLien externe, seule école pour champignonneurs de Suisse apprend aux intéressés où les trouver et comment distinguer les comestibles des vénéneux.

Les Suisses sont des passionnés de la cueillette des champignons. Sans eux, les plats traditionnels comme le vol-au-vent, l’escalope à la zurichoise et les diverses préparations de chasse seraient inconcevables. C’est pourquoi la Pilzspürnasen est bien fréquentée.

Nicola Wernke et Johannes Kurt se sont connus à une journée d’identification des champignons. Lui est cueilleur depuis l’enfance et inspecteur officiel, elle est passionnée par les champignons visqueux et vénéneux. Ils ont tout de suite compris qu’ils formaient le duo idéal pour offrir une solide formation en mycologie – ou science des champignons.

Attention, danger!

Sur une année de cours, ils transmettent leur savoir sur une bonne cinquantaine de sortes de champignons comestibles, sur les principales espèces vénéneuses et sur les fondements biologiques. Johannes Kurt, dit «Housi», explique: «pour trouver des champignons, on doit affiner son odorat, savoir quel sol est nutritif et développer la passion intérieure».

Avec la popularité croissante de la cueillette des champignons, le nombre de cas d’intoxication a augmenté, car certaines sortes sont toxiques. Dans de nombreuses communes existent des points de contrôle ou l’on peut faire examiner sa cueillette. Car comme le prévient Housi: «s’agissant des champignons, il n’y a pas de place pour l’erreur».