Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Comment aider Roger Federer?

Le Bâlois tire depuis trois ans l’équipe de Suisse de Coupe Davis à lui tout seul. Avec un succès évident.

Mais la question de son partenaire en simple comme en double n'est toujours pas réglée.

Jusqu’où l’équipe de Suisse peut-elle se hisser en Coupe Davis? Demi-finaliste en 2003, la formation de Marc Rosset et Georges Deniau a les moyens de rééditer son exploit. Mais son atout de choc constitue également son handicap principal: elle est totalement «Federer-compatible.»

«Federer est le meilleur joueur du monde, mais aussi le meilleur en Coupe Davis», prévient déjà Guy Forget, capitaine de l’équipe de France, qui affrontera la Suisse le week-end de Pâques à la patinoire de Malley.

Oui, avec le numéro un mondial, les vainqueurs de la Roumanie ont une belle carte à jouer. D’autant plus qu’en cas de qualification pour les demi-finales, ils évolueraient encore à domicile face à l’Espagne ou les Pays-Bas, soit un adversaire à leur portée.

L’épineux problème du numéro 2

Mais Federer apparaît bien isolé. En simple comme en double. Son association samedi à Bucarest avec Yves Allegro fut ponctuée d’un succès à l’arraché (10-8 au cinquième set), qui a enchanté les fans helvétiques, mais pas convaincu les spécialistes. Le Valaisan de 25 ans a encore tout à prouver à ce niveau. Sera-t-il remplacé par Marc Rosset en double à Lausanne?

L’épineux problème du numéro 2 en simple n’est pas non plus résolu. George Bastl et Ivo Heuberger ont trop régressé dans la hiérarchie mondiale pour faire acte de candidature.

Quant à Stanislas Wawrinka (18 ans), il semble avoir l’avenir qui lui appartient, mais pas encore pour cette saison. Le Vaudois n’est pas mûr à ce niveau.

Michel Kratochvil semble pour sa part se liquéfier sous le poids des responsabilités. A Bucarest, pour la sixième fois consécutive, ses nerfs l’ont lâché lors d’un premier jour de Coupe Davis.

Comment alors trouver une solution pour attendre de pied ferme à Lausanne Sébastien Grosjean, Nicolas Escudé, Arnaud Clément, Thierry Ascione et Michael Llodra?

swissinfo, Jonathan Hirsch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×