Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Couchepin au pays du «high tech»

Pascal Couchepin s'intéresse à la manière dont les Américains financent la recherche.

(Keystone Archive)

Le ministre suisse de l’intérieur a achevé samedi à Boston une visite scientifique et technologique de quatre jours.

Pascal Couchepin s'est notamment rendu dans le premier consulat scientifique helvétique, ouvert en 2000, et s'est intéressé aux modes de financement de la recherche.

Au nord-est des Etats-Unis, la région de Boston abrite certaines des institutions les plus dynamiques au monde en matière d’éducation, de recherche, de technologie et d’innovation en général.

C’est dans ce haut-lieu de la matière grise que Pascal Couchepin – dont le ministère regroupe notamment les secteurs de l’éducation, de la recherche et de la santé – vient d’effectuer une visite de quatre jours.

Le ministre de l’intérieur s’est montré particulièrement intéressé aux moyens d'organiser et surtout de financer des centres de recherche ou des hautes écoles, notamment par l'apport de fonds privés.

Comme l’indique Benno Bättig, collaborateur personnel de Pascal Couchepin, ceux- ci pourraient par exemple provenir de dons de riches philanthropes.

Le ministre a également profité de son voyage pour vendre les atouts de la Suisse lors d'un discours au Consulat scientifique suisse SHARE à Boston.

Rencontres de haut niveau



Pascal Couchepin a rencontré Charles Vest, président du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) et Steven Hyman, doyen de l'Université de Harvard et ancien directeur des National Institutes of Health.

Des tables rondes avec des scientifiques de la Harvard School of Public Health, de la Harvard Medical School et de la Kennedy School of Government, ainsi que des visites du Dana Farber Cancer Research Institute et du Novartis Institute for Biomedical Research (NIBR) à Cambridge figuraient également au menu de ce voyage.

Première pierre

Le ministre a également assisté, aux côtés du gouverneur du Massachusetts, Mitt Romney, à la pose de la première pierre d'un nouveau centre de fabrication et de développement de la société bâloise Straumann près de Boston.

Spécialisée dans les implants et la régénération des tissus dentaires, elle est, après Novartis, la seconde multinationale suisse à poser un pied dans cette région.

Pour ce voyage, Pascal Couchepin était accompagné de Thomas Zeltner, directeur de l'Office fédéral de la santé publique, et de Peter Suter, vice- recteur de l'Université de Genève.

Plusieurs représentants de gouvernements cantonaux, responsables des secteurs de l'éducation ou de la santé, étaient aussi du voyage, comme la Fribourgeoise Isabelle Chassot et la Vaudoise Anne-Catherine Lyon.

swissinfo et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.