Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Coup d'envoi pour le nouveau Stade de Suisse

En attendant la fête, les Young Boys ont déjà perdu leur premier match au Stade de Suisse.

(Keystone)

Football, musique et spectacle pour les trois jours d’inauguration du nouveau Wankdorf de Berne, rebaptisé Stade de Suisse.

Le stade le plus cher du pays promet une belle fête, mais l’investissement colossal qu’il a nécessité met le club local des Young Boys sous pression.

Les festivités ont commencé samedi après-midi avec l’ouverture des portes. A l’intérieur, le public se voit proposer des jeux, de la musique, de la nourriture et des boissons.

En soirée, c’est le président de la Confédération et ministre des sports Samuel Schmid qui déclarera officiellement ouvert ce complexe à 350 millions de francs.

Un show de 70 minutes avec des danseurs, des acrobates, des feux d’artifices, des musiciens et un millier d’enfants retracera les grandes heures de l’histoire du football.

Du football, il y en aura sur la pelouse dimanche, avec un tournoi opposant les Young Boys aux Allemands de Stuttgart et aux Italiens d’Udinese.

Et le lundi 1er Août - jour de la fête nationale -, l’entrée sera libre pour permettre à chacun de venir découvrir le stade, ses coulisses, une exposition sur le football et diverses animations.

Pour l’Euro 2008


L’ancien stade du Wankdorf a été démoli en août 2001. D’une capacité initiale de 60'000 places, il ne pouvait plus, dans les derniers temps, accueillir que 20'000 personnes, pour des raisons de sécurité. Depuis cette date, les Young Boys ont joué sur le stade de Neufeld, dans un quartier voisin de la capitale.

En 2002, la Suisse et l’Autriche ont été choisies par l’UEFA pour organiser l’Euro 2008 de football. C’est donc dans la perspective de ce grand rendez-vous que l’on a bâti le nouveau stade, d’une capacité de 32'000 spectateurs.

Les tickets devraient être en vente dès juin 2007, mais ils seront disponibles auprès de l’organisation de l’Euro, pas au Stade de Suisse.

Il faudra du bon football...

En attendant, les Young Boys ont perdu le 16 juillet le premier match disputé sur leur nouvelle pelouse. Ils avaient, il est vrai, affaire à forte partie, puisqu’ils recevaient rien moins que l’Olympique de Marseille, dans le cadre de la Coupe Intertoto. Les Français se sont imposés sur le score de 3 à 2.

De l’avis des experts, un stade comme celui-ci ne peut simplement pas être rentable si l’équipe qui l’habite ne gagne pas. Si le spectacle offert et médiocre, les spectateurs, mais également les clients du complexe, dont l’apport financier est décisif, ne tarderont pas à déserter les lieux.

«Il y a une interdépendance entre le football et le reste du business, explique Peter Jauch, directeur de la firme qui gère le stade. L’un stimule l’autre».

Or, jusqu’ici, les Young Boys n’ont vendu que 8500 abonnements de saison, ce qui est insuffisant. Pour tourner, le stade aura besoin d’au moins 14'000 spectateurs par match.

...et de grands événements


Ralph Ammann, chef du marketing du Stade de Suisse, explique que la pelouse n’accueillera guère plus de 25 matches par année, soit 18 matches de championnat, quelques matches de coupe et deux ou trois rencontres internationales.

Ce qui signifie que durant 340 jours de l’année, le stade devra vivre sur d’autres événements, sportifs et culturels. Ralph Ammann espère par exemple avoir les Rolling Stones ici l’année prochaine.

Le complexe ne vivra que grâce à cette multifonctionnalité. Coop, qui est un de ses principaux bailleurs de fonds, y ouvrira un magasin en août. Il y aura aussi des boutiques, une école, des salles de conférence et de séminaire, ainsi que de nombreux endroits pour se restaurer ou boire un verre.

swissinfo, Thomas Stephens
(traduction et adaptation, Marc-André Miserez)

Faits

En 2002, l’UEFA (Union européenne de football) a choisi la Suisse et l’Autriche pour organiser conjointement le Championnat d’Europe 2008.
Les matches se dérouleront dans quatre villes de chaque pays, soit Bâle, Berne, Genève et Zurich en Suisse et Innsbruck, Klagenfurt, Salzburg et Vienne en Autriche.
En Suisse, on s’attend à ce que l’Euro génère des recettes de l’ordre d’au moins 470 millions de francs.

Fin de l'infobox

En bref

- Le Stade de Suisse est le domicile du club bernois des Young Boys. Le complexe a coûté 350 millions de francs et les tribunes peuvent accueillir 32'000 spectateurs.

- Les abonnements pour la saison des Young Boys sont vendus entre 300 et 900 francs.

- L’ancien Wankdorf, qui accueillait chaque année la finale de la Coupe de Suisse, avait également vu en 1954 le premier titre mondial de l’Allemagne de l’Ouest, vainqueur de la Hongrie en finale. Ce «Miracle de Berne» a fait récemment l’objet d’un film à succès.

- Le toit du nouveau Wankdorf sert de support à la plus grande installation de cellules solaires au monde installée sur un stade.

- La construction du Stade de Suisse a été financée principalement par Coop, numéro deux du commerce de détail en Suisse et par les compagnies d’assurances Suva et Winterthour.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.