Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Coup de fouet aux sciences humaines et sociales

La recherche de pointe n'est plus seule à bénéficier du soutien du FNS.

(swissinfo.ch)

Trois ans après le baptême des premiers Pôles de recherches nationaux (PRN), le Fonds national suisse pour la recherche scientifique lance un concours d’idées pour en créer d’autres.

Mais, cette fois-ci, les projets seront dédiés exclusivement aux sciences humaines et sociales.

En 2001, les 14 premiers Pôles de recherches nationaux étaient lancés grâce au soutien de la Confédération, essentiellement dans les domaines des sciences naturelles ou des technologies de l’information.

«Dans ces secteurs, comme la biologie structurelle, la nanotechnologie, la génétique ou la climatologie, la Suisse fait déjà partie de l’élite», souligne le vice-directeur des PRN.

Promouvoir la recherche de pointe

«Ces 14 Pôles représentent sans aucun doute le plus grand projet scientifique suisse», ajoute Dieter Imboden. Le budget pour la période 2001-2004 était de 528 millions de francs, dont 225 millions garantis par le FNS.

Ces programmes visent à promouvoir la recherche de pointe en Suisse, en se spécialisant dans des thèmes d’importance stratégique et en favorisant un rapide transfert de savoir de la science vers l’enseignement et l’économie.

Les Pôles existants emploient 653 chercheurs et occupent une vingtaine de chaires dans les universités qui les accueillent et les cofinancent.

«Ils ont permis à une demi-douzaine de jeunes chercheurs très qualifiés de venir ou de revenir en Suisse», note le FNS.

Les secteurs oubliés



Mais les PRN actuels ont laissé de côté deux secteurs universitaires très importants: les sciences humaines et sociales qui séduisent de plus en plus d’étudiants. Actuellement, elles regroupent le 60% des universitaires. Autrement dit, il y a un grand déséquilibre.

«Dans ces domaines, les ressources pour l’enseignement et la recherche sont insuffisantes. Par exemple, en psychologie, le rapport entre professeurs et étudiants est de 1 pour 170!», précise René Levy, membre du Conseil de recherche du FNS.

Avec le soutien de la Confédération, le Fonds national pour la recherche scientifique entend soutenir ces domaines. Pour stimuler doctorants, chercheurs et professeurs, il lance un concours d’idées pour la création de nouveaux Pôles.

Les chercheurs intéressés ont jusqu'au 15 janvier 2004 pour présenter leur projet. Le début des recherches est prévu pour 2005, avec un crédit de 30 millions de francs pour la période 2005-2007.

swissinfo, Marzio Pescia
(Adaptation: Alexandra Richard)

En bref

- Les sciences humaines et sociales regroupent actuellement 60% des étudiants.

- Le FNS veut soutenir ces domaines en créant plusieurs nouveaux Pôles de recherches nationaux (PRN).

- Un crédit de 30 millions de francs est prévu pour la période 2005-2007.

- Les chercheurs intéressés ont jusqu'au 15 janvier 2004 pour présenter leur projet. Le début des recherches est prévu pour 2005.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse