Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Juventus a conquis de manière convaincante sa 12e Coupe d'Italie. En finale à Rome, elle a dominé la Lazio 2-0 et reste ainsi en course pour réussir le triplé comme l'Inter Milan en 2010.

Au Stade olympique, la Juve (sans Lichtsteiner remplaçant) a balayé son adversaire de manière impitoyable. Dani Alves (12e) et Bonucci (25e) ont rapidement permis aux leurs de prendre un avantage décisif.

La Lazio avait pourtant bien entamé la partie, touchant même le poteau de Neto sur une action de Keita (6e). Mais les hommes d'Allegri répliquaient immédiatement, grâce à la vitesse et la percussion qu'ils mettaient dans leurs actions. Sans un Strakosha impeccable en plusieurs circonstances devant Dybala et Higuain, la Lazio aurait pu encaisser trois ou quatre buts dans la première demi-heure.

En seconde période, la Juve se contentait le plus souvent d'attendre, se reposant sur sa défense. Neto, titularisé à la place du monument Buffon, démontrait lui aussi un talent certain en réalisant plusieurs belles parades.

Les Turinois, qui ont ainsi remporté la Coupe pour la troisième année consécutive, seront couronnés champions dimanche en cas de victoire contre Crotone lors de l'avant-dernière journée de Serie A. Et ils joueront la finale de la Ligue des champions le 3 juin à Cardiff contre le Real Madrid.

ATS