Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Coupe Davis: la Suisse perd en match de barrage

Stanislas Wawrinka n'a pas pu concrétiser les espoirs de l'équipe suisse.

(Keystone)

Malgré la participation de Roger Federer, l'équipe suisse de tennis n'est pas parvenue à se maintenir dans le «groupe mondial» en Coupe Davis. Elle a été battue par la Tchéquie.

Bien que le numéro un mondial ait gagné ses deux simples, la défaite en double samedi s'est avérée décisive car Stanislas Wawrinka n'a quant à lui remporté aucun de ses deux matchs.

En Coupe Davis, la Suisse, pays du numéro 1 mondial Roger Federer, ne jouera désormais plus dans le groupe des 16 meilleurs pays du monde. Elle en aura pourtant fait partie durant treize ans.

Sa relégation dans le groupe «Europe-Afrique», l'équipe suisse de tennis la doit à sa défaite par 3-2 en match de barrage contre la Tchéquie. Elle n'a en effet pas réussi à remporter les deux derniers simples disputés dimanche à Prague.

Le double de samedi décisif

Le matin, Roger Federer était pourtant venu à bout de Thomas Berdych par 7-6 (7/5) 7-6 (12/10) 6-3. Il est ainsi parvenu à maintenir le suspens en ramenant le score à 2 partout après l'égalisation 1-1 vendredi puis la défaite en double samedi, qui, comme prévu, s'est avérée décisive.

Contre Tomas Berdych et Radek Stepanek, le Bâlois et le Vaudois Yves Allegro n'avaient en effet rien pu faire, le coup de poker du capitaine tchèque Jaroslav Navratil, qui avait associé Berdych et Stepanek en lieu et place des spécialistes Martin Damm et Lukas Dlouhy en double, s'avérant payant.

En perdant la partie sur le score de 3-6 5-7 7-6 (9/7) 6-4 6-4, Roger Federer et Yves Allegro n'étaient pourtant passés qu'à un seul point de s'imposer en trois manches.

Dimanche après-midi, tous les espoirs de la Suisse reposaient donc sur Stanislas Wawrinka. Malgré la blessure au genou gauche dont son adversaire Radek Stepanek a été victime alors qu'il servait dans le huitième jeu de la troisième manche, il n'a pas réussi à l'emporter.

C'est finalement sur le score de 7-6, 6-3, 7-6 (4) que Stanislas Wawrinka a scellé le sort malheureux de l'équipe de suisse en Coupe Davis.

Se relever sera difficile

L'équipe de Suisse voit ainsi une belle série prendre fin. Elle restait en effet sur sept succès dans des barrages contre la relégation, dont deux lors des deux années précédentes.

La Tchéquie a néanmoins toujours constitué un adversaire de taille. Les deux équipes se sont en effet affrontées à sept reprises et les Tchèques se sont imposés cinq fois. Ils ont notamment remportés toutes les rencontres disputées chez eux (à chaque fois à Prague).

En Coupe Davis l'an prochain, la formation helvétique sera donc contrainte à l'exploit. Pour réussir la même performance que Marc Rosset et Jakob Hlasek, qui avaient obtenu leur promotion en Indonésie une année après la défaite subie en barrage en Israël en 1993, elle devra remporter deux matches.

La relégation tombe donc plutôt mal, d'autant que l'année 2008 est particulièrement chargée pour Roger Federer, qui a déjà l'or olympique en tête.

swissinfo et les agences

En bref

En tennis, la Coupe Davis est une compétition internationale annuelle par équipes. Les rencontres se jouent sur trois jours et cinq matches (quatre simples et un double).

Aujourd'hui, près de 130 pays prennent part à cette compétition mais seules 16 équipes font partie de l'élite dénommé «groupe mondial». La Suisse n'a plus quitté ce groupe mondial depuis 1995.

Les huit équipes du groupe mondial éliminées lors du premier tour de la compétition jouent leur place au sein de l'élite contre les meilleures formations des différents «zones mondiales».

La rencontre Tchéquie-Suisse est le seul affrontement parmi les huit rencontres de barrage à opposer deux équipes éliminées au premier tour du groupe mondial.

Fin de l'infobox


Liens

×