Coupe de l'America: on continue au tribunal

Le syndicat américain Oracle a fait appel vendredi du verdict rendu à New York qui redonnait globalement l'avantage à Alinghi pour organiser la prochaine édition de la «Cup», en annulant un duel en multicoques prévu en 2009 entre Suisses et Américains.

Ce contenu a été publié le 02 août 2008 - 11:58

Dans un communiqué, le skipper d'Alinghi, Brad Butterworth, se dit «déçu» du fait que, par son appel, Oracle ait «choisi de retarder à nouveau la 33e Coupe de l'America» sous une forme traditionnelle, avec de multiples challengers.

Alinghi, après sa victoire en juillet 2007 à Valence dans la 32e édition de l'épreuve contre les «Kiwis» de Team New Zealand, avait programmé la 33e edition en 2009 toujours à Valence, mais a dû la reporter sine die suite à l'action en justice d'Oracle.

Le tenant suisse estime qu'Oracle veut obtenir par des «procédures coûteuses» ce qu'il n'a jamais pu obtenir sur l'eau, à savoir «être finaliste de l'America's Cup».

Oracle, au cours des deux dernières éditions, a été éliminé lors des régates préliminaires de la Coupe Louis Vuitton, ne parvenant pas à affronter le défenseur en finale.

L'appel, qui pourrait prendre plusieurs mois, va prolonger l'interminable litige qui empoisonne depuis un an la Coupe de l'America, ainsi que l'incertitude entourant l'épreuve.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article