Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Crise politique à Genève L’étau se resserre un peu plus autour de Pierre Maudet

Pierre Maudet, head of the Geneva cantonal government

Pierre Maudet pourra-t-il tenir encore longtemps? A Genève, de nombreux responsables de partis en appellent à sa démission.

(Keystone)

Empêtré dans l'affaire de son voyage à Abu Dhabi en 2015, le conseiller d'Etat (ministre) genevois Pierre Maudet doit renoncer à présider l'exécutif et se voit retirer la gestion de la police et de l'aéroport. Considéré comme l’un des politiciens les plus brillants de sa génération, Pierre Maudet est également lâché par son parti au niveau national.

+ Pour en savoir plus sur l’affaire Pierre Maudet

«Il s'avère que Pierre Maudet a donné des informations erronées au Conseil d'Etat à plusieurs reprises, tant lors de la précédente législature que pendant l'actuelle», a déclaré Antonio Hodgers, le conseiller d’Etat écologiste qui préside désormais le gouvernement.

L'affaire retentit également au niveau fédéral. Déçue de l'attitude de Pierre Maudet, la présidente du Parti libéral-radical (droite) Petra Gössi ne l'invite pas à la démission, mais elle se demande s'il peut encore gouverner. Il appartient au parti genevois et au conseiller d'Etat lui-même de régler le problème, a-t-elle indiqué jeudi.

Il y a un an à peine, Pierre Maudet, parfois considéré comme l'enfant prodige de la politique suisse, était candidat à la succession de Didier Burkhalter au Conseil fédéral (gouvernement). Nous lui avions alors consacré un portrait dans lequel il ne cachait pas ses ambitions:

swissinfo.ch/sj avec la RTS (Téléjournal du 13.09.2018)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.