Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Crossair achète des avions mais perd de l'argent

SAirGroup est désormais meilleur client d'Airbus (photo) que de Boeing.

(Keystone Archive)

Crossair va remplacer ses Boeing MD-80 par des Airbus A320. En annonçant le choix du constructeur européen jeudi, la compagnie avertit également que son exercice 2000 s´inscrira en rouge, hausse du prix du pétrole oblige.

Comme toutes les compagnies aériennes, Crossair a beaucoup souffert de la crise pétrolière et du cours élevé du dollar. Les surcoûts ont atteint 75 millions de francs entre janvier et octobre 2000, soit 80 pour cent de plus que sur la même période de 1999. Dans ces conditions, pas question d'espérer un exercice 2000 bénéficiaire, a averti jeudi le Conseil d'administration de la compagnie

Crossair n'en poursuit pas moins le renouvellement de sa flotte. Jeudi également, la compagnie annonce avoir choisi l'Airbus A320 pour remplacer ses vieux Boeing MD-80 et Saab 2001. La compagnie a choisi le constructeur européen pour des raisons «techniques et économiques», après avoir également testé le Boeing 737-800.

L'A320 vaut environ 50 millions de dollars pièce, mais Crossair bénéficie pour cet achat - qui est en fait un leasing - du soutien de sa maison-mère SAirGroup, désormais meilleur client d'Airbus que de Boeing. Les nouveaux avions sont attendus à partir du printemps 2002.

«Il ne s'agit pas d'un nouvel achat, mais d'un remplacement d'appareils existants, décidé avant la crise pétrolière, souligne Diane Müller, porte-parole de Crossair. En outre, la vente anticipée des anciens avions aura pour effet de réduire notre offre en sièges et d'accroître nos taux d'occupation, ce qui devrait améliorer nos résultats de 20 à 25 millions par année».

Marc-André Miserez

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×