Navigation

En Thurgovie, le français n'est plus le bienvenu à l'école primaire

La Thurgovie veut abolir l’apprentissage du français à l’école primaire. Les parlementaires cantonaux estiment que les enfants ne peuvent pas apprendre deux langues étrangères simultanément. Certains estiment qu'avec cette décision, c’est la cohésion nationale qui est en jeu. 

Ce contenu a été publié le 18 août 2014 - 08:11
Contenu externe


En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?