Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Jean-Louis Trintignant, une vie d'amour

'Une manière d'aimer exaltée et tourmentée'.

A la Comédie de Genève où il lit «Poèmes à Lou» d'Apollinaire, l'acteur a été longuement applaudi le soir de la Première.

Accompagné de deux musiciens, Trintignant est cet amoureux exalté que le poète n'aurait pas renié.

Grand soir à la Comédie de Genève: Jean-Louis Trintignant lit Apollinaire. Le public est au rendez-vous. Mais ce n'est pas le public habituel des lieux. Il y a parmi les spectateurs beaucoup de curieux venus toucher des yeux le comédien, comme c'est souvent le cas au théâtre lorsque des stars s'y produisent.

On a vu des salles debout devant Alain Delon ou Jean-Paul Belmondo. C'était le cas aussi à la Première de la Comédie: Trintignant a eu droit à une 'standing ovation', mais pas pour les mêmes raisons.

Delon ou Belmondo, c'est la fête façon 'Paris Match'. Trintignant, c'est le rêve façon Apollinaire: une manière d'aimer exaltée et tourmentée. Celle-là même qui conduit la plume d'Apollinaire épris comme un fou de Lou.

Lou et Marie

«Poèmes à Lou», voilà ce que lit Trintignant à la Comédie, avec la concentration langoureuse d'un rêveur solitaire. Ces poèmes, le comédien les avait dits sur scène en compagnie de sa fille Marie. C'était en 2003. Quelque temps après, Marie disparaissait à la suite de l'accident que l'on connaît.

Trintignant abandonne alors les planches, mais y revient en 2005 à la demande du festival d'Avignon où il lira, seul, Apollinaire, en hommage cette fois-ci à sa fille. Depuis, le «spectacle» n'a pas cessé de tourner, et les «Poèmes à Lou» s'entendent, du coup, comme des poèmes à Marie.

La comparaison n'est pas exagérée, tant la relation du père à sa fille était forte. Trintignant l'admettait dans une interview: «Ma fille Marie, j'éprouve un tel bonheur quand je la vois! C'est ainsi depuis qu'elle est toute petite. Un cadeau du ciel. C'est un peu injuste, cette passion, mais l'amour vient de nous deux. Nous nous sommes connus au bon moment. Le moment où j'avais envie d'être père».

L'aveu est troublant, et sur scène les mots d'Apollinaire prennent une tonalité singulière: «Mon p'tit Lou adoré / Je voudrais mourir un jour que tu m'aimes (...) / Je voudrais que tu sois la nuit pour nous aimer dans les ténèbres».

Réalité et fiction

Apollinaire adressait ces mots à Louise de Coligny, dite Lou, une femme «spirituelle, dégagée, frivole, impétueuse, puérile, insaisissable... » qu'il aime à mort. Une histoire de chair et de sang écrite en vers, sur fond de guerre, par un poète pris dans les tranchées de 14-18.

Trintignant, voix du poète donc, dépose au pied du public des histoires de cœur éternelles vécues dans la réalité, mais aussi dans la fiction.

Curieusement, ces «Poèmes» apparaissent comme un concentré des liaisons amoureuses tissées par l'acteur dans ses films.

«Et Dieu... créa la femme», «Un homme et une femme», «La femme de ma vie»... Il y a eu beaucoup d'amies, d'épouses, d'amantes dans la vie artistique de Jean-Louis Trintignant. On les retrouve sur la scène de la Comédie.

swissinfo, Ghania Adamo

Faits

«Poèmes à Lou» d'Apollinaire, une lecture-spectacle donnée par Jean-Louis Trintignant. Mise en scène: Marie-Hélène Sarrazin. Accompagnement musical:
Daniel Mille (accordéon) et Grégoire Korniluk (violoncelle).
A voir à la Comédie de Genève jusqu'au 24 mai.

Fin de l'infobox

Jean-Louis Trintignant

L'acteur français est né en 1930 à Piolenc, dans le Vaucluse.

Il fait ses premiers pas sur scène en 1950. Mais décrochera la célébrité à travers le cinéma: «Et Dieu... créa la femme» (1956) «Un homme et une femme» (1966)...

Au total, il a joué dans une trentaine de pièces et dans plus de 130 films.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×