Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Jeunes artistes suisses à la Biennale de Venise

Dans le «White Cube» d'Ugo Rondinone et Urs Fischer.

(Keystone)

Ouverture de la 52e Biennale d'art de Venise. La Suisse présente Christine Streuli et Yves Netzhammer dans son pavillon et, dans l'église San-Staë, Ugo Rondinone et Urs Fischer.

Cette année, l'exposition principale est organisée par l'Américain Robert Storr sur le thème «Penser avec les sens – sentir avec la raison».

Il y a deux ans, la Suisse avait confié à un curateur le soin de présenter une exposition de groupe au pavillon dans les Giardini. L'écho ayant été décevant, l'Office fédéral de la culture a repris les choses en mains.

Cette année, il présente deux expositions et quatre artistes différents: Christine Streuli et Yves Netzhammer au pavillon suisse dans les Giardini; Ugo Rondinone et Urs Fischer dans l'église baroque de San Staë.

Duo dans le pavillon

Dans le pavillon suisse, érigé en 1951 par Bruno Giacometti, Christine Streuli présente une série de nouvelles peintures réalisées pour l'occasion, avec l'ambition d'offrir au visiteur un accès à son monde pictural éclatant.

Comme cette vaste série de tableaux de plantes médicinales doubles, à la fois réelles et peintes, encadrées à l'intérieur et à l'extérieur, comme dans un herbier, posées sur papier de fond peint plus large et entourées d'un cadre en bois.

De son côté, Yves Netzhammer a conçu une installation spatiale qui déborde de l'intérieur vers l'espace extérieur. Intitulée «La subjectivité de la répétition», elle combine le dessin, l'architecture, la projection vidéo et la bande sonore.

Ses films et travaux picturaux confrontent les stéréotypes de «l'étranger» avec des points de vue, non conventionnels cette fois, de l'identité personnelle. Le tout formant une sorte de chorégraphie de surfaces peintes et d'images digitales avec un accompagnement sonore signé Bernd Schurer.

Des arbres dans une église

Au bord du Canal Grande, l'église San Stae, qui accueille les contributions suisses à la biennale depuis 1988, permet des solutions artistiques surprenantes avec, cette année, deux artistes qui, après avoir marqué la Zurich des années 90, sont maintenant reconnus internationalement.

Les attentes suscitées par la façade baroque aboutissent dans la nudité close d'un cube blanc, qui laisse invisible l'intérieur historique de l'église et permet aux artistes de rester au contact de leurs œuvres qui cohabitant paisiblement.

Les oliviers d'Ugo Rondinone, coulés dans de l'aluminium et peints en blanc sont tout à la fois un rappel de l'âge biblique de ces arbres du Sud et des racines italiennes de l'artiste.

A l'arrière-plan, les photos grand format d'Urs Fischer, tirées sur de l'aluminium, couvrent les parois du cube. Des particules de poussière grise recouvrent la surface photographique comme le ferait la peinture et créent des espaces fantastiques.

On trouve encore deux transfuges suisses dans... le pavillon de la Roumanie, Christoph Büchel et Giovanni Carmine.

Un Africain à l'honneur

Pour la première fois, un photographe africain a reçu dimanche le Lion d'or de cette 52e Biennale d'art contemporain pour l'ensemble de sa carrière remarquable de portraitiste.

Né en 1936, Malick Sidibé s'est fait connaître en Europe après une exposition à la Fondation Cartier à Paris en 1995. Il a exposé à Genève en 2000 et reçu le prix de la photographie Hasselblad en 2003.

swissinfo et les agences

En bref

La Biennale de Venise a été créée en 1894.

Du 10 juin au 21 novembre 2007, l'exposition principale, «Pense avec tes sens - Ressens avec ton esprit», accueille une centaine de créateurs.

77 pays exposent leurs artistes nationaux. La Suisse est représentée par Christine Streuli, Yves Netzhammer, Ugo Rondinone et Urs Fischer.

Les Giardini comptent 28 pavillons, les pavillons africain, italien, turc et chinois se trouvant à l'Arsenal et les autres dans divers palais.

La Biennale accueille des festivals de danse (14-30 juin), de théâtre (18-29 juillet), la Mostra de cinéma (29 août-8 septembre) et un festival de musique (4-13 octobre).

Fin de l'infobox

2007, année de l'art

Outre Art Basel qui ouvre ses portes mardi à Bâle, la 52e Biennale de Venise s'est ouverte dimanche jusqu'au 21 novembre.

Il y a aussi la Documenta 12 de Kassel, en Allemagne, qui s'ouvre le 15 juin et les Skulptur Projekte Münster 07 le 17.

Une conjonction qui ne se retrouve que tous les dix ans, en raison de la périodicité des manifestations.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×