Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Journée du cinéma suisse à Locarno

Nicolas Bideau, Monsieur cinéma de l'Office fédéral de la culture, a présenté le DVD sur le cinéma suisse.

(Keystone)

Pour la première fois, l'Office fédéral de la culture a organisé une journée du cinéma suisse dans le cadre du Festival international du film de Locarno.

Parallèlement, la Société suisse des auteurs a attribué trois bourses à des jeunes scénaristes et la Fondation Suisa a récompensé la meilleure musique de film.

Mardi, le Festival international du film de Locarno a arboré un nouveau logo, un léopard blanc sur fond rouge, à l'occasion de la «Première Journée du cinéma suisse».

Cette 59e édition du Festival de Locarno (du 2 au 12 août) a réservé pour la première fois une place de choix au cinéma helvétique. Cette journée de mardi était organisée par l'Office fédéral de la culture (OFC), qui en avait fait la proposition durant le dernier Festival de Cannes.

«Ce léopard blanc sur fond rouge symbolise le cinéma suisse», a expliqué Nicolas Bideau, chef de la section cinéma à l'OFC. «Il est agressif et maigre comme le léopard mais il peut courir vite et sauter loin s'il en a envie», a-t-il relevé non sans humour.

Un programme animé

Toutes sortes d'animations publiques et festives ont marqué cette journée. Le réalisateur Denis Rabaglia a, par exemple, montré tous les secrets d'un casting. Le public a pu, pour les plus audacieux, tenter sa chance pour devenir figurant dans un futur téléfilm. Ou encore l'actrice Marthe Keller a donné une «master class».

Bien sûr, des films ont été projetés, comme «Vitus» de Fredi M. Murer. En soirée, la Piazza Grande a accueilli la première mondiale de «Mon frère se marie», une comédie amère sur les liens familiaux signée du Vaudois Jean-Stéphane Bron.

Un DVD pour définir le cinéma

Autre événement, la distribution du DVD «Le cinéma suisse de demain» qui présente 30 cinéastes. Chacun a choisi un extrait d'un de ses films et donne sa définition du cinéma. Le choix des réalisateurs retenus est aussi expliqué par les commissions de l'OFC entrées en fonction le 1er juillet.

«L'idée est de présenter ceux qui incarneront le cinéma suisse de ces prochaines années, a expliqué Nicolas Bideau. Certains vont peut-être s'étonner de l'absence de certains grands noms, tel Alain Tanner. Mais l'OFC envisage de publier un deuxième DVD en 2008.»

Ce disque complète les informations dispensées par Swissfilms, l'organisme de promotion du cinéma national. Celui-ci publie tous les ans deux publications exhaustives de la production, surtout destinées aux professionnels.

Cette journée s'est terminée par une fête privée rassemblant réalisateurs, producteurs, acteurs et des représentants d'institutions officielles suisses ou étrangères.

Léopard à Soleure

Les 200'000 francs du budget de cette Journée du cinéma suisse ont été financés conjointement par l'OFC, le Festival du film et des organismes publics et privés. L'avenir dira si cette manifestation sera reconduite à Locarno.

D'ores et déjà, Nicolas Bideau souhaite réutiliser le léopard blanc sur fond rouge lors de la prochaine édition des Prix du cinéma suisse. Celle-ci est prévue le 24 janvier 2007 lors des Journées de cinéma de Soleure.

Jeunes espoirs récompensés

D'autre part, la Société suisse des auteurs a attribué mardi trois bourses de 25'000 francs chacune pour soutenir l'écriture de scénarios de longs métrages.

Parmi 48 projets, son choix s'est porté sur la Genevoise Naïma Bachiri, le Vaudois François Bovy associé à la Mexicaine Silvia Pasternac, ainsi que sur le Zurichois Mirco Vogelsang.

La Fondation SUISA pour la musique a par ailleurs décerné un prix de 10'000 francs aux compositeurs zurichois Balz Bachmann et Peter Bräker pour la partition de «Jeune homme» de Christoph Schaub.

swissinfo et les agences

Faits

La Suisse compte actuellement 250 réalisateurs de cinéma.
En 2005, ils ont produit 16 longs métrages de fiction, 34 documentaires et 209 courts métrages, dont 40 films d'animation.
En 2005, 49 films suisses ont été mis à l'affiche sur un total de 383.

Fin de l'infobox

En bref

- Nicolas Bideau, le «Monsieur Cinéma» de l'Office fédéral de la culture, veut revaloriser les Prix du Film Suisse, attribué chaque année en janvier durant les Journées du Film de Soleure.

- Ainsi, la cérémonie de remise des Prix, au cours de laquelle un montant de plus de 500'000 francs est attribué, devrait être professionnalisée afin de bénéficier de plus de visibilité.

- Nicolas Bideau propose également d'introduire un nouveau Prix du scénario, d'une valeur de 15'000 francs. Selon lui, de meilleurs scénarios permettront aussi d'avoir de meilleurs films.

Fin de l'infobox

Le festival de Locarno

- La 59e édition du Festival de Locarno se tient du 2 au 12 août.

- 170 long métrages y sont projetés.

- 21 films de 15 pays sont en compétition pour le Léopard d'Or.

- Le budget 2006 est de 9,8 millions de francs suisses.

- En 2005, le Festival avait attiré près de 190'000 spectateurs.

Fin de l'infobox


Liens

×