Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le cinéma fantastique se porte bien à Neuchâtel

Le film «Enter the Void» du réalisateur français Gaspard Noé a remporté dimanche le Narcisse du meilleur long métrage du 10e Festival international du film fantastique de Neuchâtel (NIFFF). Au terme des huit journées de projections, les organisateurs ont relevé un nouveau succès d’affluence.

La cérémonie de remise des Narcisses s'est déroulée dimanche en fin d'après-midi lors d'une cérémonie au Théâtre du Passage, qui a marqué la clôture du festival. Président du jury, le réalisateur et producteur Douglas Trumbull a relevé l'intensité déroutante de la dérive hallucinatoire formant le sujet d' «Enter the Void».

Le jury a décerné le Méliès d'argent du meilleur long métrage européen à «Strigoi» du cinéaste britannique Faye Jackson. L'obtention du Méliès d'Argent correspond à une nomination en vue de l'attribution du Méliès d'Or (meilleur film fantastique européen) prévue au mois d'octobre à Sitgès, en Espagne.

Les 130 films projetés durant huit jours ont attirés 25'000 spectateurs, contre 22'000 l'année précédente, a indiqué Michel Wüst, co-directeur du festival. Selon lui, le gain d'affluence tient à l'extension de six à huit jours de la durée de la manifestation, ainsi qu'au recours à une salle de projection supplémentaire. Le résultat montre que le NIFFF détient encore une marge de progression en terme de fréquentation.

L'éventail croissant des oeuvres intégrant le genre fantastique est aussi de bon augure pour la suite, a ajouté Michel Wüst. En outre, le public a apprécié l'effort des organisateurs en faveur d'une manifestation interdisciplinaire, ouverte à des performances musicales et d'art contemporain.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×