Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les blogs adolescents, une pratique tribale

Skyblog, l'un des rendez-vous favoris des jeunes blogueurs romands.

(swissinfo.ch)

Nouvelle vague de la planète Internet, les blogs sont en passe de vaincre la citadelle helvétique.

Dans le rôle du cheval de Troie, les adolescents plébiscitent massivement cet outil d’expression libre et communautaire.

Loin d’être un phénomène éphémère, le blog est en passe de submerger l’ensemble de la planète Internet, bousculant au passage le monde des médias et le reste de l’économie.

«Les blogs vont changer votre business», vient ainsi de titrer l’hebdomadaire américain Business Week qui estime leur nombre à près de 10 millions. Un chiffre qui augmente de 40'000 par jour.

En Suisse, le phénomène en est encore à ses premiers balbutiements. Mais il semble déjà avoir conquis une bonne partie des jeunes Helvètes, bien qu’aucune statistique officielle permette de l’affirmer.

Au même titre que le baladeur digital et le téléphone mobile, le blog fait désormais partie des attributs essentiels de tout adolescent digne de ce nom. «La très grande majorité des blogs suisses sont créés par des adolescents», avance ainsi la Lausannoise Stéphanie Booth.

Cette jeune conseillère en blogs estime également que la moitié des ados anime aujourd’hui un blog. Et ce, sur la foi de sondages effectués dans les classes d’école qu’elle visite.

De leur coté, les parents comme les enseignants commencent tout juste à réaliser l’ampleur du phénomène. Et c’est l’effroi plus que l’extase qui les saisit.

Réagissant aux insultes proférées sur quelques blogs, aux photos mises en ligne sans l’assentiment des personnes concernées (dont certains profs), le département genevois de l’instruction publique vient ainsi de distribuer une circulaire aux élèves et à leurs parents sur les limites à respecter en matière de publication en ligne.

L’ombre du racisme

En visitant skyblog, un site de la radio Skyrock qui permet de créer son blog en quelques clics - un support très prisé par les jeunes romands - force est de constater que le pire s’y exprime sans entrave. Parmi les jeunes Suisses qui l’utilisent, on trouve en effet quelques nationalistes en herbe et au moins un blog affirmant sans vergogne son adhésion au nazisme.

Mais ce concentré de haine raciste reste l’exception. La plupart des blogs juvéniles sont en fait d’aimables albums de photos, agrémentés de commentaires certes subversifs, mais du seul point de vue de l’orthographe.

Insignifiant comme les dialogues engagés sans cesse avec son portable par tout un chacun, diront les censeurs. Un point de vue que balaie avec allégresse le sociologue Michel Maffesoli.

«Ce qui compte, c’est le contact avec l’autre, non le contenu. Le développement technologique – la toile et le téléphone portable – ne provoque pas l’enfermement de l’individu sur lui-même. Il manifeste au contraire le désir de communier, de participer, de se faire connaître », estime le fondateur du Centre d’étude sur l’actuel et le quotidien (CEAQ), un institut parisien qui analyse depuis plus de 20 ans les pratiques sociales émergentes et l’imaginaire des jeunes.

De l’individu à la personne

Fort de ces observations, l’auteur du «Temps des tribus» considère que les groupes de jeunes fonctionnent selon un désir d’appartenance, nourri de sentiments et de passions.

«Là où l’on croyait avoir à faire à de l’individualisme forcené, on constate la primauté de la communion avec un groupe donné. Le blog et plus encore son dernier développement – le orkut (communauté virtuelle fondée sur la cooptation) - c’est l’eucharistie post-moderne», lâche ce sociologue atypique.

Avant de conclure : «Notre époque post-moderne assiste au glissement de l’individu unique et rationnel à la personne. Or, la personne est plurielle et communie avec plusieurs tribus. Ce phénomène est exacerbé chez les jeunes, mais il est en train de contaminer l’ensemble du corps social. »

swissinfo, Frédéric Burnand à Genève

En bref

- Le blog est un journal personnel mis en ligne grâce à des logiciels très faciles d’utilisation.

- Les visiteurs du blog peuvent y poster un commentaire mis en ligne automatiquement.

- Cette technologie connaît un succès foudroyant. Elle permet d’élargir l’utilisation d’Internet à un public sans grande compétence technique.

- Son usage devient communautaire et professionnel. Le blog permet de développer des relations directes et transparentes entre l’entreprise et ses clients.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.