Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Littérature Rousseau, plus que jamais écrivain du monde



Rousseau

Rousseau

(swissinfo.ch)

Trois cents ans après sa naissance à Genève, le philosophe et écrivain Jean-Jacques Rousseau fait toujours l’objet d’un véritable culte dans le monde entier. Et il continue d’être édité, commenté et traduit.

France, Italie, Angleterre, Russie, Etats-Unis, Brésil, Bénin, Chine, Japon… Ce n’est pas un tirage au sort footballistique mais la liste (non exhaustive) des pays qui rendent hommage au «citoyen de Genève» avec d’innombrables manifestations. Ce n’est pas un hasard si le philosophe et écrivain a été inscrit au registre Mémoire du monde de l’Unesco.

«Rousseau est un des auteurs occidentaux les plus connus au Japon, où presque tous ses écrits sont traduits depuis la fin du XIXe siècle. Actuellement, si on compte les doctorants et les jeunes chercheurs, on peut dire qu’au moins 50 Nippons travaillent sur le Genevois, dont quatre participant aux nouvelles Œuvres complètes», déclare Takuya Koyabashi à swissinfo.ch.

Ce Japonais, auteur d’un doctorat sur Rousseau botaniste, ajoute: «Nous nous intéressons aussi au caractère presque bouddhiste de l’identification à la nature et à l’univers qu’on trouve dans les Rêveries.» On notera aussi que l’un des meilleurs spécialistes de la musique de Rousseau, Yoshihiro Naito, est aussi japonais.

Toujours beaucoup de publications

«Il sort chaque année autant de travaux et de livres sur Rousseau que sur Shakespeare et même plus que sur son grand rival Voltaire. Les étudiants sont captivés par l’aspect autobiographique des Confessions et par le Discours sur l’origine de l’inégalité, qui garde toute sonactualité. Il est le fondateur de la pensée moderne mais aussi, avec La Nouvelle Héloïse le premier auteur de best-seller de l’histoire!», déclare Frédéric Eigeldinger, professeur à la retraite de l’Université de Neuchâtel.

 

Martin Rueff, professeur à l’Université de Genève, renchérit: «Il y a peu d’écrivains aussi précis dans les descriptions, aussi profonds dans les constructions et aussi élégants. Ses qualités d’écriture stimulent les étudiants.»

Il y a deux autres raisons fondamentales de continuer à lire Rousseau, ajoute Martin Rueff: «Il y a la qualité de ses descriptions, car il a su percevoir dans la société dans laquelle il évoluait certaines aliénations que ses contemporains ne voyaient pas et a même su anticiper les aliénations qui allaient être les nôtres. Ensuite, il y a la qualité extraordinaire de ses constructions théoriques, avec des hypothèses encore valables aujourd’hui.»

En autodidacte doué, Rousseau a touché à toutes sortes de sujets et a eu des éclairs de pensée sur tous les domaines: philosophie, pédagogie, poétique, botanique, musique, etc. Sa réflexion sur la nature du pouvoir et les systèmes de gouvernement a été permanente. Porteuse des germes de la Révolution française, elle lui a valu la persécution et l’exil. Brûlés sur la place de Genève, L’Emile et le Contrat social sont toujours matière à débat.

Mais Rousseau écrivain fait quasiment l’unanimité. L’écriture de cet amoureux de la nature présente une qualité descriptive très nouvelle. Sa prose débordante de sensations visuelles et auditives fournira la langue nécessaire au développement de la poésie du siècle suivant. Si bien qu’il est considéré comme le père du romantisme naissant en Europe.

Egocentrisme et/ou introspection

Il est vrai que Rousseau est plus difficile d’accès pour les plus jeunes. Mais Marie-France Puro, professeure au Collège de Genève, l’inclut chaque année dans son programme. «En général, mes élèves ont des préjugés défavorables car Rousseau leur paraît très loin de leurs préoccupations. Il me faut donc déblayer le terrain et leur montrer que l’auteur des Confessions met en scène un jeune homme de leur âge. C’est un vieillard qui se penche avec tendresse sur le jeune homme insouciant qu’il a été mais qui s’en moque aussi», explique-t-elle à swissinfo.ch.

«Un certain nombre d’élèves finissent par entrer dans cette écriture, qui s’apparente au roman de formation et d’apprentissage.» Mais, ajoute Marie-France Puro, «ils sont agacés par le côté très coincé avec les femmes et surtout par le côté égocentrique un peu forcené de l’écrivain, qui leur échappe.»

Tout en s’avouant elle-même «agacée par l’ambivalence de Rousseau face aux femmes», Marie-France Puro se dit en même temps «touchée par son humanité, par son courage de parler de ses difficultés intimes».

Pour Frédéric Eigeldinger, l’«égocentrisme» de Rousseau constitue sa grande originalité, puisqu’il a «inventé l’introspection et la confession» qui feront des émules dans l’écriture autobiographique tant en France (Chateaubriand, George Sand) qu'en Suisse (Henri-Frédéric Amiel). Ce genre littéraire a, dès l’apparition de la psychanalyse, offert un inépuisable champ de recherches.

Mensonge ou vérité?

Il y a un point sur lequel les experts littéraires sont divisés: la sincérité de Rousseau, certains l’accusant de «mensonges», notamment à propos de ses cinq enfants abandonnés à l’assistance publique.

Martin Rueff  s’intéresse à la sincérité sous un aspect plutôt théorique (ce que ça signifie de raconter sa vie) que factuel (en quoi a-t-il menti). «Je crois que Rousseau est sincère mais, comme nous tous, il est pris dans les contradictions de l’existence. Fondamentalement, c’est quelqu’un qui ne triche pas avec lui-même et cela, c’est inestimable.»

Universalité et modernité

Il est certain que Rousseau reste très lu. Ses livres se vendent toujours en librairie et il existe d’innombrables plates-formes et blogs sur Internet.

Le site ATHENA de l’Université de Genève, l’un des tout premiers à avoir édité les grands textes de Rousseau (entre autres) en ligne, a été créé en 1994. Son concepteur Pierre Perroud a confié à swissinfo.ch qu’à elle seule, l’édition des Confessions lui a pris deux ans de travail.

«Le site enregistrait un million de connexions par mois. Le Discours sur l’inégalité est parti par milliers, voire millions d’exemplaires», se réjouit ce pionnier du Web, précisant qu’aujourd’hui, l’offre en ligne s’est considérablement élargie.

Une vie d'errance

28 juin 1712: fils et petit-fils d'horloger, Rousseau naît à Genève. Sa mère meurt en couches et son père le met en pension à 10 ans. A 16 ans, il quitte Genève et commence une vie d’errance.

1739: publie son 1er livre, Le Verger de Madame la baronne de Warens.

1745: rencontre Thérèse Levasseur, dont il aura 5 enfants qu’il abandonnera.

1752:Le Devin du village, opéra en un acte, est représenté devant Louis XV à Fontainebleau.

1755:Discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes.

 

1761:Julie, ou la Nouvelle Héloïse, roman par lettres dont la trame se passe à Clarens (Vaud), fait connaître la Suisse.

 

1762: L’Emile et LeContrat social sont brûlés à Paris et à Genève. Condamné à l'exil, il abdique sa citoyenneté genevoise et s’installe à Môtiers (Neuchâtel). Commence à se passionner pour la botanique. Sa Lettre au Maréchal de Luxembourg (1763) fournit nombre de détails sur son séjour et les Suisses.

1764:Lettres écrites de la montagne. Voltaire publie un pamphlet contre lui, le Sentiment des citoyens. Il révèle notamment l’abandon de ses enfants par Rousseau.

1765: suite à la lapidation de sa maison, il s'enfuit à l'Ile Saint-Pierre, sur le lac de Bienne (Berne), puis part pour l’Angleterre.

1767: retour en France et publication du Dictionnaire de Musique.

1770-1771: lectures publiques des Confessions à Paris.

1778: rédaction de la «10e promenade» des Rêveries du promeneur solitaire. Meurt le 2 juillet à Ermenonville.

2011: les collections Jean-Jacques Rousseau de Genève et Neuchâtel sont inscrites sur le registre Mémoire du monde de l’Unesco.

(Source: www.rousseau-chronologie.com) 

Fin de l'infobox

Ventes en français

Le libraire franco-suisse Payot a indiqué à swissinfo.ch que ses ventes d’ouvrages de et sur Rousseau ont augmenté de 33% entre 2011 et 2012.

Il existe près de 800 références de livres en relation avec Rousseau (tous thèmes, éditions, parutions, etc. confondues).

Il y a eu 88 titres parus cette année et 41 titres en 2011.

Fin de l'infobox

swissinfo.ch


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×