Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Record de fréquentation pour Visions du Réel

Visions du Réel, un regard sur le monde à travers 143 documentaires.

(RTS)

Le festival du film documentaire s’achève dimanche à Nyon sur un record de fréquentation: 26’000 spectateurs.

Samedi, le Grand Prix du festival a été remis au film français «Un dragon dans les eaux pures du Caucase» de Nino Kirtadzé.

Alors que le festival ferme ses portes dimanche, son directeur Jean Perret annonçait samedi soir déjà que la manifestation avait attiré 26’000 personnes, soit une hausse de fréquentation de 3% par rapport à l'édition 2004.

Durant une semaine, le festival a montré 143 documentaires de 31 pays, court ou long métrage, illustrant la diversité esthétique du genre. Le millésime 2005 a additionné essais, enquêtes, cinéma minimaliste ou films politiques.

Près de 1200 professionnels et journalistes étaient accrédités. Outre des tables rondes, le public a pu participer à deux ateliers animés par deux cinéastes de renom: le Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul et le Français Nicolas Philibert. Au marché du film, les professionnels ont pu découvrir près de 200 films.

En marge des projections, près de 50 professionnels romands de la branche ont décidé d'entamer des démarches auprès des cantons romands pour que ces derniers participent davantage au Fonds Regio Films. Créé en 2000, cet organisme veut favoriser et concentrer les ressources en faveur du cinéma romand.

Le palmarès

Samedi, le film français «Un dragon dans les eaux pures du Caucase» a reçu le Grand Prix du festival.

Le long métrage de Nino Kirtadzé s'intéresse aux habitants d'un village géorgien qui refusent de céder leurs terres pour que passe un oléoduc. Non sans humour, il montre une lutte inéquitable entre deux mondes.

Outre le Grand Prix, ce film s'octroie le prix de la fondation Templeton doté de 5000 francs.

Dévoilé samedi soir, le palmarès du festival compte treize prix. Celui de la SSR SRG idée suisse, doté de 10’000 francs, revient à «Massaker» de Monika Borgmann, Lokman Slim et Hermann Theissen.

Leur film donne la parole à six miliciens ayant participé au massacre de Sabra et Chatila dans lequel des centaines de personnes sont mortes en 1982. Cette coproduction a notamment été soutenue par la Suisse.

Suisses honorés

Egalement doté de 10’000 francs, le prix de la SSA/Suissimage distingue «Brother Yusef» de Nicolas Humbert et Werner Penzel. Ce film financé par la Suisse et l'Allemagne présente Yusef Lateef, un musicien de jazz américain âgé de 85 ans. Ce saxophoniste virtuose y raconte ses souvenirs de John Coltrane et Dizzy Gillespie.

Le Vaudois François Bovy obtient le prix de la Télévision suisse romande et 7000 francs pour «Melodias». Son documentaire tourné en Colombie réunit les témoignages d'hommes confrontés à la violence, entrecoupés de commentaires parfois ironiques de deux chanteurs.

Leçon de cette histoire: «Vivez pleinement l'instant présent car la vie n'est qu'un rêve». Ce film remporte également le prix «Regard sur le crime» doté de 5000 francs.

Deux prix Regards Neufs, dotés de 5000 francs chacun, reviennent à «Farewell 1999» de Ching-Yi Wu (Taiwan) et à «The North Star» d'Erkko Lyytinen (Finlande). Le premier signe un essai sur la mort de sa mère et le second suit la lutte d'une petite ville pour maintenir en vie une entreprise de produits pour sauna finlandais.

swissinfo et les agences

Faits

Le festival Visions du Réel existe depuis 1969.
Il porte ce nom depuis 1995.
La 11e édition s’est déroulée du 18 au 24 avril à Nyon (VD).
Elle a attiré 26'000 personnes, soit une hausse de 3% par rapport à 2004.
143 documentaires de 31 pays ont été projetés.
La prochaine édition se déroulera du 24 au 30 avril 2006.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.