Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Curling: l'équipe masculine assure son avenir

Le joueur Markus Egger, à droite, discute tactique avec son capitaine Andi Schwaller.

(Keystone)

Cinquième journée des Championnats du monde, riche en rebondissements, à Lausanne. Après avoir perdu face à la Suède (2-9), les hommes de Andi Schwaller ont battu la Finlande (9-6). La formation féminine par contre a poursuivi son chemin de croix en s'inclinant devant la Suède (4-9).

Cet affrontement contre l'équipe finlandais était celui de la dernière chance pour Bienne-Touring. Pour la circonstance, Andi Schwaller a laissé sa place de skip à son frère, Christoph. Et il a lui-même occupé le poste de lead.

Cette modification a porté ses fruits puisque les Biennois ont dominé une équipe finnoise qui avait pourtant réussi a remporter brillamment les Championnats d'Europe.

Grâce à ce succès, l'équipe de Suisse est assurée de disputer les tie-breaks. Et, en cas de victoire jeudi contre la Norvège, elle obtiendrait même directement son billet pour les demi-finales. Et par la même occasion sa place définitive au tournoi olympique de Salt Lake City.

Contre la Suède, tout avait mal tourné très vite pour la formation helvétique. En volant quatre pierres dès le deuxième end, l'équipe de Peter Lindholm s'était pratiquement assurée la victoire. Et un nouveau coup de trois réussi par les Scandinaves au sixième end provoquait l'abandon des Biennois.

Pour l'équipe féminine de Suisse, la débâcle s'est poursuivie avec un nouveau revers - le huitième en autant de rencontres - concédé à la Suède. Même si elle parvenait gagner son dernier match jeudi, contre le Canada, la formation emmenée par Nadja Heuer a d'ores et déjà signé le plus mauvais bilan helvétique en 23 ans de Championnats du monde.

Swissinfo avec les agences.

×