Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Curling: la Suisse au bout du suspense

L'équipe suisse a évité les Tie-Break et s'est directement qualifiée pour les demi-finales.

(Keystone)

L'équipe masculine à battu la Norvège 5-4. Elle s'est ainsi qualifiée pour les demi-finales et a assuré sa place aux jeux olympiques de Salt Lake City. Quant à la formation féminine, elle a achevé la compétition par une nouvelle défaite face au Canada 5-11.

Le maigre public de la patinoire de Malley aura vécu intensément cette rencontre entre Suisses et Norvégiens. Ce n'est en effet qu'à sa dernière pierre que le skip Christoph Schwaller a réussi un coup parfait qui lui permettait de placer deux pierres dans la maison et de retourner la situation à l'avantage de son équipe.

Une fois de plus, le coach Roland Moser avait modifié ses batteries pour cet affrontement décisif. Il avait confié, comme la veille lors du succès acquis aux dépens de la Finlande, le poste de skip à Christoph Schwaller, le frère d'Andi. Mais il avait également placé en lead l'habituel no 3, Markus Eggler, dont la position a été tenue par Andi Schwaller. Cette double rocade aura porté ses fruits puisque la formation biennoise est parvenue à éviter les tie-breaks et à se qualifier directement.

Une fois son billet en poche, la Suisse a encore dû se livrer à une formalité supplémentaire, en compagnie du Canada et de la Norvège, pour déterminer l'ordre du classement: chaque équipe devait lancer une pierre dans la maison et, finalement, ce petit jeu a débouché sur une demi-finale très attractive samedi, puisqu'elle mettra aux prises la Suisse et le Canada de Randy Ferbey. L'autre demi-finale opposera la Suède de Peter Lindholm, championne du monde en 1997 à Berne, à la Norvège de Pal Trulsen.

Patrick Hürlimann ne défendra pas son titre L'entrée dans le dernier carré de Bienne-Touring signifie également que Patrick Hürlimann, champion olympique à Nagano avec Lausanne-Olympique, ne pourra pas défendre son titre à Salt Lake City. Sauf surprise de taille: Bienne-Touring doit en effet terminer pour le moins septième des Championnats d'Europe, en décembre prochain en Finlande. Sous peine de devoir disputer un play-off contre Lausanne-Olympique.

Soleure-Wengi a terminé son tournoi par une nouvelle défaite. Complètement démotivée, l'équipe de Nadja Heuer s'est inclinée logiquement devant le Canada, qui affrontera le Danemark vendredi, en demi-finale tandis que l'autre match mettra aux prises les équipes de Suède et d'Ecosse.

Dernière du classement sans avoir récolté le moindre point, Soleure-Wengi a signé le plus mauvais bilan helvétique en 23 ans d'histoire des Mondiaux dames.

swissinfo avec les agences


Liens

×