Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Démonstration de force des soldats ukrainiens à Yavoriv

KEYSTONE/EPA/MARKIIAN LYSEIKO

(sda-ats)

Des manoeuvres militaires auxquelles participent des soldats de 15 pays, dont les Etats-Unis, ont commencé lundi en Ukraine. Presqu'au même moment, l'armée russe se prépare à effectuer ses propres exercices aux frontières de l'Union européenne.

Les manoeuvres annuelles "Rapid Trident" qui se déroulent jusqu'au 23 septembre à Yavoriv, une ville de l'ouest de l'Ukraine, rassemblent 2500 hommes, un nombre "sans précédent", ont annoncé lundi les responsables de la défense ukrainienne dans un communiqué.

"Aujourd'hui, votre soutien est très important pour nous. L'expérience de nos collègues est extrêmement précieuse à l'armée ukrainienne", a déclaré le colonel Sergueï Litvinov, qui codirige ces exercices côté ukrainien.

Ces exercices ont débuté quelques jours avant les vastes manoeuvres "Zapad 2017" ("Ouest 2017") qui auront lieu en Russie et au Bélarus voisins, suscitant l'inquiétude des pays baltes et de la Pologne.

Moscou a annoncé que 12'700 soldats russes et bélarusses prendraient part à ces exercices de nature "purement défensive". Mais certains observateurs estiment qu'ils pourraient impliquer jusqu'à 100'000 hommes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS