Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Déchets nucléaires: l'inquiétude des écologistes russes et suisses

Greenpeace

(swissinfo.ch)

Des défenseurs de l´environnement russes ont exhorté lundi le gouvernement suisse à se prononcer clairement contre l´exportation de déchets radioactifs vers la Russie. Ils sont soutenus activement par l'organisation écologiste Greenpeace.

Il y a près de deux ans, Greenpeace révélait l'existence d'une déclaration d'intention secrète entre les exploitants de centrales nucléaires suisses et le ministère russe de l'énergie atomique. Un texte qui évoquait un projet d'exportation de déchets nucléaires suisses vers la Russie.

Selon Greenpeace, ce projet serait toujours d'actualité. Mais les exploitants des centrales nucléaires suisses et l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) démentent les allégations de Greenpeace.

Selon le chef des Affaires internationales à l'OFEN, il n'y aurait plus de discussions depuis deux ans. Pierre Mayor rappelle en outre que la loi helvétique interdit l'exportation des déchets radioactifs. Sinon dans certains cas exceptionnels et dans des conditions très strictes.

Le vice-directeur des NOK (les Forces motrices du nord-est de la Suisse) affirme, lui, que la déclaration d'intention d'il y a deux ans posait un certain nombre de conditions à l'exportation de déchets helvétiques. Et Herber Bay de préciser que les exploitants de centrales nucléaires suisses attendent toujours que ces conditions soient remplies pour reprendre d'éventuelles discussions.

En fait, Greenpeace s'inquiète surtout d'éventuels changements législatifs tant en Suisse qu'en Russie. Selon les écologistes russes, le ministère russe de l'énergie atomique ferait en effet actuellement pression pour que l'interdiction d'importer des déchets radioactifs soit supprimée.

En Suisse, une nouvelle loi sur l'énergie atomique doit passer l'an prochain devant le parlement. Greenpeace cherche à éviter tout assouplissement de la loi actuelle.

Un combat légitime. D'autant plus que Pierre Mayor, de l'OFEN, n'exclut pas une telle éventualité.

Frédéric Burnand

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×