Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Défaite surprise de Roger Federer avant le tournoi de Bâle

Roger Federer n'a rien pu faire contre les coups de boutoir de l'Argentin David Nalbandian.

(Keystone)

Grand favori du tournoi de Madrid dont il était le tenant du titre, le Bâlois a dû s'avouer vaincu en finale ce dimanche. Il s'est incliné en trois sets (1-6 6-3 6-3) face à l'Argentin David Nalbandian.

En lice cette semaine aux Davidoff Swiss Indoors de Bâle, Roger Federer conserve néanmoins de très grandes chances de terminer l'année confortablement installé dans son fauteuil de numéro un mondial.

Il devait s'agit d'une petite promenade de santé. D'une formalité. Parti pour gagner le tournoi de Madrid sans perdre une seule fois son service de la semaine, Roger Federer a concédé en Espagne une défaite bien surprenante dimanche en finale.

Face à son ancienne bête noire argentine David Nalbandian, le Bâlois a tout d'abord facilement remporté le premier set avant de céder une première fois son service et de perdre totalement le fil de la rencontre.

Le tournoi de Doha, en 2005, reste donc pour l'instant le seul tournoi de sa carrière gagné sans lâcher une seule fois son service.

Après Becker et Djokovic

Alors que Roger Federer déclinait, David Nalbandian retrouvait quant à lui tout son punch. Incisif en retour, impérial en revers, le joueur de Cordoba neutralisait parfaitement son rival dans l'échange. Il signait un succès mérité sur un dernier break.

Avec cette victoire l'Argentin devient le troisième joueur de l'histoire - après Boris Becker à Stockholm en 1994 et Novak Djokovic cette année à Montréal - à battre les trois premiers du classement ATP lors du même tournoi.

Avant de s'imposer successivement devant Rafael Nadal, Novak Djokovic et Roger Federer, on rappellera que David Nalbandian a été mené 6-4 4-0 lors de son deuxième tour face à Tomas Berdych.

Remake d'un mauvais film

Invaincu en indoor depuis sa défaite en finale du Masters de Shanghaï 2005 face à ce... même Nalbandian, Roger Federer a vécu le remake d'un mauvais film à Madrid.

Celui de ses premières années sur le Circuit lorsqu'il ne trouvait pas la clé du jeu de l'Argentin qui a déjà été son grand rival chez les juniors.

David Nalbandian a, ainsi, gagné les cinq premiers duels entre les deux hommes avant que Federer ne le batte à Houston en 2003. Cette victoire au Texas avait provoqué un véritable déclic.

A l'exception du match de Shanghaï, où Roger Federer était diminué par les séquelles d'une blessure à la cheville, Nalbadian n'avait plus eu vraiment droit au chapitre.

«Il m'a étonné au service. Il a vraiment très bien servi dans les deux derniers sets, reconnaissait Roger Federer. Il était vraiment le meilleur sur la fin de match. Je ne suis pas montré assez agressif. J'ai vraiment senti que cette finale m'échappait.»

Malgré cette défaite en finale, Roger Federer ne regrettera pas sa semaine à Madrid. Il a creusé un nouvel écart au classement sur Rafael Nadal.

S'il conserve dimanche prochain son titre aux Davidoff Swiss Indoors de Bâle, il obtiendra, grâce aux 50 points qu'il empochera, l'assurance d'être no 1 mondial pour une quatrième année de rang après 2004, 2005 et 2006.

swissinfo et les agences

En bref

Roger Federer débute mardi «son» tournoi de Bâle qu'il a remporté pour la première fois l'an dernier. Au premier tour il affrontera l'Allemand Michael Berrer.

Ironie du sort, c'est le Vaudois Stanislas Wawrinka qui aura le redoutable honneur d'affronter l'Argentin David Nalbandian.

Les Swiss Indoors de Bâle constituent le troisième plus grand tournoi en salle de l'année. Près de 70'000 spectateurs sont attendus et le prize monney s'élève à 1,5 millions de francs

Fin de l'infobox

La Belge Justine Henin reine de Zurich

La numéro un du tennis féminin a remporté dimanche à Zurich son neuvième titre de l'année en dominant la Française Tatiana Golovin 6-4 6-4 en finale du tournoi en salle des bords de la Limmat.

La Belge de 25 ans avait déjà remporté ce tournoi en 2003, à Kloten, où elle s'était hissée pour la première fois au sommet de la hiérarchie.

Désormais invaincue depuis 20 matches, Justine Hénin s'est adjugé le 38e trophée d'une carrière professionnelle entamée en 1999.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.