Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Dans les affaires, le Net n'a pas remplacé le contact humain

N'importe quelle entreprise peut surfer sur le Net. Et y trouver l'information technique qu'elle recherche. Mais il existe des domaines dans lesquels le rapport humain reste primordial. D'où la plate-forme d'échanges et de contacts Subtec qui se tient à La Chaux-de-Fonds.

Pour sa neuvième édition, cette manifestation réunit près de 200 entreprises provenant de milieux très divers, allant de la sous-traitance aux prestataires de services. On y trouve aussi des instituts de recherche et surtout des donneurs d'ordres, qui y rencontrent leurs fournisseurs actuels et potentiels.

Ce qui est intéressant, c'est la provenance large des exposants. En plus des entreprises helvétiques romandes et alémaniques, Subtec accueille 26 % d'entreprises étrangères, principalement de France voisine.

Preuve que ce fameux triangle des microtechniques, qui va des contreforts du Jura géographique aux portes de la Bourgogne et de la Forêt noire allemande, est bel et bien une réalité.

Subtec, comme tout salon Business to Business, constitue donc une occasion opportune non seulement pour sonder le marché mais également pour entrer directement en contact avec la clientèle.

Mais il est évident que dans de tels types d'échanges, la discrétion reste de mise. Car certains donneurs d'ordre, qui auraient besoin de travaux de sous-traitance sur des produits encore secrets, ne tiennent pas forcément à le crier sur les toits.

Ainsi, les rencontres entre donneurs et preneurs d'ordres se déroulent généralement sous la forme de rendez-vous privés et confidentiels.

Eric Othenin-Girard

×