Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

De la cave à vin au musée

La cave à vin pour le vignoble Dominus, située à Napa Valley. (© Margherita Spiluttini)

Cinq ans après leur première réalisation américaine, une cave à vin pour le vignoble Dominus, située à Napa Valley, Jacques Herzog et Pierre de Meuron ont plusieurs projets en cours aux Etats-Unis. Le plus important est la construction du nouveau musée de Young, réputé pour ses collections d'art des Amériques, situé au coeur du parc du Golden Gate à San Francisco.

Avec le nouveau musée de Young, Jacques Herzog et Pierre de Meuron entreprennent quelque chose qu'ils n'ont jamais fait: concevoir et bâtir un musée de toutes pièces.

L'ancien musée va être, en effet, démoli pour faire place au nouveau qui sera inauguré en 2005. «C'est une grande chance pour nous», déclare Jacques Herzog à swissinfo.

«Nous voulons profiter de la beauté du site pour réaliser un musée qui soit un endroit de concentration et de loisir, avec des cours intérieures et le parc qui pénètrent dans le musée», explique l'architecte suisse.

Herzog et de Meuron ont été sélectionnés par le musée de Young parmi une dizaine d'architectes internationaux en raison de la subtilité de leur projet.

«Ce qui me frappe chez eux, c'est qu'ils proposent des solutions individualisées au lieu de coller le même style à chacun de leurs projets», précise Harry Parker, directeur du musée de Young.

«Leur attitude, qui est faite de discrétion, de modestie et même d'une certaine austérité. Cela convient à un musée d'art puisque Herzog et de Meuron n'essaient pas d'éclipser les collections par leur architecture», poursuit le directeur du musée californien.

Harry Parker souligne que la Suisse a fourni récemment tout un groupe d'architectes dont les points communs sont d'apporter «une certaine tranquillité, une élégance et une formidable sensibilité au rôle de la lumière».

Herzog et de Meuron ont également été sensibles aux exigences écologiques des habitants de San Francisco, très attachés au parc du Golden Gate et au musée.

Le nouvel édifice sera donc moins imposant que l'ancien, tout en créant un plus large espace d'exposition grâce à plusieurs sous-sols. Par ailleurs, sa façade fait appel à des matériaux naturels: surtout, le cuivre, mais aussi le bois et le verre.

Outre le musée de Young, les architectes bâlois travaillent notamment sur la construction d'une résidence privée pour un couple de collectionneurs californiens d'art vidéo et sur la nouvelle aile du Centre d'art contemporain Walker, à Minneapolis dans le Minnesota.

Le marché américain fait travailler Herzog et de Meuron sur une plus grande échelle. «C'est un marché très intéressant et important», estime Jacques Herzog.

«Ce qu'il y a de particulier aux Etats-Unis, c'est l'échelle du paysage et de la ville. Et puis, il y a une liberté aux Etats-Unis pour nous, avec des clients qui ont fait beaucoup d'argent ces derniers temps et qui ont des projets ambitieux. Ceci dit, il n'est pas toujours facile d'atteindre la même qualité de construction qu'en Suisse et ailleurs en Europe».

Marie-Christine Bonzom, Washington

×