Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Dernières passes d'armes

Avant de passer à l'élection proprement dite, les chefs des différents groupes parlementaires se sont adressés à l'hémicycle. Au nom de l'UDC, Caspar Baader a rappelé que, pour son parti, les Radicaux comme les Socialistes avaient droit à deux sièges au gouvernement.

C'est donc bien le PDC qui est dans la ligne de mire de la droite dure. Au nom des Démocrates-chrétiens, Jean-Michel Cina a rappelé que son parti n'aimait pas les "diktats" comme celui lancé par l'UDC au soir des dernières législatives. Les vainqueurs du jour avaient alors lancé qu'ils exigeaient un second siège. Et que ce serait "Christoph Blocher ou rien".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.