Dernier derby romand sur fond de play-off

Le LHC et Fribourg-Gottéron s'étaient rencontrés en décembre dernier. Keystone Archive

La rencontre de jeudi entre Lausanne et Gottéron sera, comme toujours, électrique. Mais, cette fois, l'enjeu dépasse la simple question d'honneur.

Ce contenu a été publié le 23 janvier 2002 - 19:01

Impériaux. Presque parfaits mardi contre le leader Davos, les Dragons de Gottéron sont, d'ores et déjà, mathématiquement assurés de participer aux play-off de LNA.

Surprenants, combatifs et volontaires en diable, les Lions de Lausanne, eux, ont encore une chance de décrocher - avec Berne, Langnau et Rapperswil - la toute dernière place disponible.

Une victoire obligatoire

Le décor de ce match en retard de la 41e journée est planté. Les Lausannois n'ont plus droit à l'erreur. Ils veulent croire, d'ailleurs, dur comme fer à une victoire jeudi contre Fribourg-Gottéron.

Un succès ne leur garantirait pas automatiquement la place tant convoitée. Mais il leur permettrait d'envisager leurs deux dernières rencontres du tour qualificatif avec plus de sérénité.

«Toutes nos rencontres de cette semaine sont des matches de la dernière chance, analyse le défenseur du LHC Frédy Bobillier. Nous avons perdu, mardi, contre Langnau, mais nos chances demeurent intactes. Et puis, nous jouons devant notre public.»

Au nom de l'éthique sportive

De leur côté, les Fribourgeois pourraient être tentés de lever le pied, voire de jouer la carte romande.

«Bien entendu, lance le joueur de Gottéron Geoffrey Vauclair, j'aimerais que les Lausannois participent, eux aussi, aux play-off. Mais nous ne pouvons pas nous permettre de laisser filer de précieux points. Nous avons une troisième place à défendre. Et Lausanne le sait bien.»

«Si nous faisons ce métier, c'est pour gagner, s'offusque le défenseur de Lausanne Frédy Bobillier. Ce genre de pratique serait contraire à l'éthique sportive. Je suis sûr que les deux équipes vont tout donner pour pouvoir remporter la partie.»

Les Fribourgeois ne vont donc pas «s'économiser» sur la glace de Malley. Les Lausannois non plus. Le derby devrait être prometteur, à la hauteur de l'enjeu.

Mathias Froidevaux

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article