Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des coups, des tripes, du sang!

Le football et le rugby descendent tous deux d'un jeu baptisé la «soule», un jeu populaire qui se pratiquait aux quatre coins de l'Europe médiévale. «Les interdictions prononcées par les autorités attestent la brutalité d'un jeu dont les acteurs laissaient des éclopés sur le terrain et quelquefois des morts», écrit Alfred Wahl dans «La balle au pied» (Ed. Gallimard). «Les rencontres étaient extrêmement violentes, et l'on conserve des lettres de rémission du XIVe siècle accordant le pardon à des maladroits qui avaient fendu la tête d'un adversaire au lieu de frapper le ballon! Il faut dire que parfois on utilisait, pour s'emparer du ballon, de bâtons recourbés à l'image de notre hockey moderne!» précise Philippe Villemus dans «Le Dieu football» (Ed. Eyrolles).

swissinfo

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×