Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des drones pour surveiller les frontières

Le drone est un avion télécommandé doté de caméras infrarouges.

(DPPS)

Dès janvier, des drones de l'armée seront utilisés pour surveiller les frontières helvétiques.

Ces avions sans pilotes serviront à la lutte contre l'immigration illégale, la contrebande et la criminalité. Ils pourraient aussi être utilisés lors de l'Eurofoot 2008.

Suite à des vols tests, le Corps des gardes-frontière a demandé aux Forces aériennes de pouvoir recourir aux drones. Le Ministère de la défense (DDPS) a donc répondu favorablement à cette requête, a indiqué dimanche son porte-parole Philippe Zahno, confirmant une information de la NZZ am Sonntag et de la SonntagsZeitung.

L'opportunité d'engager des drones lors du prochain Euro, qui aura lieu en Suisse et en Autriche en 2008, est par ailleurs à l'étude. De façon générale, tous les moyens de l'armée susceptibles de garantir la sécurité pendant cet événement sont examinés, a précisé M. Zahno.

Le chef du DDPS Samuel Schmid avait lui-même proposé en août 2004 que des drones servent à la surveillance des frontières.

Pour sa part, Hans-Peter Thür, le préposé fédéral à la protection des données, n'est pas opposé sur le fond à ce genre d'engagements, mais il a des réserves d'ordre juridique.

Pas de base légale suffisante

Il estime en effet, contrairement au DDPS, que la loi sur les douanes ne constitue pas une base légale suffisante pour ce cas.

Le Conseil fédéral et le Parlement doivent se saisir de cette question, car les dispositions actuelles ne valent que pour les concepts de surveillance conventionnels, comme par exemple l'installation de vidéos aux postes-frontière non surveillés, a indiqué M. Thür.

Or il en va désormais d'une surveillance à large échelle et aussi de domaines qui n'ont rien à voir avec la frontière. «On peut ainsi aussi observer des gens qui vaquent normalement à leurs activités quotidiennes.»

L'ex-député écologiste est toutefois confiant que le DDPS s'en tiendra à ses prérogatives, à savoir que les vols de drones prévus à partir de janvier ne serviront qu'à l'observation, et non à l'enregistrement de données.

swissinfo et les agences

En bref

- Les drones de type ADS 95 Ranger sont de petits avions d'exploration (4,6 m. de long et 5,7 m. d'envergure) sans pilote.

- Ces appareils téléguidés depuis le sol peuvent voler à plus de 200 km/h, jusqu'à une altitude de 4500 m. et sur une distance de 100 km.

- Grâce à des caméras infrarouges, les drones peuvent prendre des photos de jour et de nuit.

- Israélien à l'origine, ce produit est utilisé par l'armée suisse depuis 1999. Elle en possède 27, d'une valeur de 2,5 millions de fr. chacun.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.