Navigation

Deux Suisses sur le podium

Alex Zülle à l'heure de la victoire. Keystone

Candidat à la victoire finale, Alex Zülle a remporté le prologue du Tour de Suisse, comme en 1995. Laurent Dufaux termine troisième.

Ce contenu a été publié le 18 juin 2002 - 19:53

A Lucerne, le Saint-Gallois Alex Zülle a remporté le prologue du 66e Tour de Suisse à près de 45 kilomètres de moyenne (44,901). Au terme du ponctué d'une côte de 700 mètres placée après 1,7 kilomètres de course, le leader de l'équipe allemande Team COAST a laissé l'Italien Giuseppe Di Grande à 6'' et le Vaudois Laurent Dufaux à 7''.

A quelques jours de son 34e anniversaire, le 5 juillet, Alex Zülle a frappé un grand coup dans sa quête d'un succès dans neuf jours sur l'arteplage de Bienne. Cette victoire qui l'avait fuit en 1995, battu de peu par Pavel Tonkov. Mardi, le Russe a cédé 37'' au premier porteur du maillot jaune de l'édition 2002 du Tour de Suisse. Ce maillot, Zülle l'avait déjà endossé au sortir du prologue 1995.

65e victoire

Alain Gallopin, directeur sportif du Suisse, tempère: «Moralement cette victoire va lui apporter une motivation supplémentaire. Aujourd'hui, en grand professionnel, Alex a parfaitement géré sa course. Il a su doser son effort, notamment dans la bosse. Elle n'était pas facile à négocier. Quant à parler de victoire à Bienne...»

Après trois ans de galère (seulement 5 victoires) le citoyen de Wil semble voir le bout du tunnel. A Lucerne, dans l'enceinte du Musée des transports, le Saint-Gallois était... transporté de joie!

Sur les bords du lac des Quatre-Cantons, Alex Zülle a en effet signé la 65e victoire de sa carrière. Mais surtout la 6e de la saison. Son succès au classement général du Tour de Valence et sa deuxième place au Tour de Romandie sont la preuve de sa grande forme actuelle.

La bonne surprise de Laurent Dufaux

Si la deuxième place de l'Italien Di Grande entre dans la logique, les principaux favoris à la victoire finale ont été devancés. Paolo Savoldelli a perdu 11'', Francesco Casagrande 12'' et Alexander Vinokourov 13''.

La bonne surprise est venue de Laurent Dufaux. Sa troisième place situe ses ambitions. «Ce parcours me convenait à merveille, affirmait le Vaudois une fois la ligne d'arrivée franchie. Il est exigeant. De plus, il fallait être immédiatement dans l'allure pour attaquer la bosse qui se présentait après un kilomètre et demi. J'ai essayé de la passer sans donner le maximum afin de bien gérer la seconde partie du parcours.»

Puis le Vaudois d'évoquer ses ambitions: «Je prends le départ avec une grosse motivation. D'autant que, ces derniers temps, la forme est là. Je vais poursuivre ma progression, vivre au jour le jour et viser une victoire d'étape. Quant à une place au classement général on verra»...

Place aux sprinters

Si, dans son jardin, le Lucernois Jean Nuttli manqué son rendez-vous pour n'avoir pas «digéré» la bosse, il faut relever la bonne prestation de quelques autres Suisses. Dont Daniel Schnider, le Neuchâtelois Stève Zampieri (tous les deux à 13''), le Valaisan Alexandre Moos (à 14'') et Martin Elmiger (à 16'').

Mercredi, le Tour de Suisse prend la direction du nord pour une première étape conduisant à Schaffhouse. Ce premier rendez-vous (171,9 km) devrait être l'étape des sprinters. Reste à savoir quel rôle la chaleur (36 degrés) jouera, une fois encore. Car, mardi, beaucoup de coureurs affirmaient avoir connu des problèmes de respiration.

swissinfo/Pierre-Henri Bonvin, Lucerne

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.