Navigation

Deuxième cas de grippe aviaire chez l'homme à Hong Kong

Des dizaines de milliers de poules ont été abattues en Asie en raison de la grippe H7N9 (archives). KEYSTONE/AP/VINCENT YU sda-ats
Ce contenu a été publié le 30 décembre 2016 - 05:04
(Keystone-ATS)

Les autorités de Hong Kong ont confirmé vendredi un deuxième cas de contamination de la grippe aviaire chez l'homme. Un premier malade, qui avait contracté le virus de la même souche, H7N9, est décédé il y a cinq jours.

Le centre de protection sanitaire du département de santé a annoncé qu'un homme de 70 ans, hospitalisé le 27 décembre, avait été diagnostiqué deux jours plus tard comme étant malade de la souche H7N9 du virus. Il se trouve dans un état stationnaire.

Ce nouveau malade, qui a été en contact avec des étals vendant des volailles ce mois-ci dans la région de Zhongshan en Chine du Sud, est revenu à Hong Kong le 16 décembre, selon la municipalité.

Les services sanitaires de Shanghai ont également confirmé un nouveau cas de contamination du virus H7N9 chez l'homme, rapporte vendredi l'agence de presse Chine nouvelle. Le malade a été hospitalisé. Shanghai avait déjà signalé un autre cas de contamination chez l'homme ce mois-ci.

L'inquiétude grandit en Asie face à la propagation de la grippe aviaire chez les volailles en Chine continentale mais aussi en Corée du Sud et au Japon, où les autorités ont procédé à des abattages massifs.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.