Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Direction des hôpitaux et personnel font front commun

Le personnel soignant a multiplié les grèves ces derniers mois.

(Keystone)

L'organisation faîtière des hôpitaux suisses, H+, a adopté un manifeste de solidarité à l'égard de son personnel mercredi. Le syndicat SSP qui, lui, se bat depuis de longs mois pour dénoncer la dégradation des conditions de travail, reste méfiant.

Dans son manifeste, l'association H+ demande des fonds supplémentaires. Elle estime que la politique d'économies de la Confédération et des cantons met en péril la qualité des soins. Et dénonce notamment la situation précaire du personnel.

Le manque de personnel se traduit par des goulots d'étranglement au niveau des soins, par des listes d'attente qui s'allongent et par la fermeture de salles d'opération et de services, ajoute le manifeste.

Les responsables des hôpitaux se rangent donc derrière leur personnel. «Enfin», répond le Syndicat des services publics (SSP) qui se bat depuis des mois, à coup de grèves et de manifestations, pour dénoncer la dégradation des conditions de travail.

«Bien sûr, c'est positif. Mais il faut voir ce qui se fait pratiquement, au-delà des belles déclarations, lance Suzanne Peters, secrétaire syndicale SSP. Les directions des hôpitaux réagissent tard. Elles ont attendu la limite du supportable. Pour le personnel, la limite est dépassée depuis longtemps».

Le SSP demande concrètement une hausse des salaires et une amélioration des conditions de travail du personnel soignant. «L'urgence est là, poursuit Suzanne Peters. Si les responsables des hôpitaux vont dans ce sens... alors, oui, c'est une bonne nouvelle».

Alexandra Richard


Liens

×