Navigation

Quand un pays s’entiche de sa présidente

Doris Leuthard à l'occasion d'un discours du 1er août prononcé dans les Alpes tessinoises. La présidente de la Confédération maîtrise à merveille les 3 langues nationales. Keystone


Doris Leuthard est la politicienne suisse la plus populaire du moment. Son charisme et son charme ont certainement joué un rôle ce dimanche dans le vote historique qui a vu les Suisses tourner la page de l’atome. Portrait d’une présidente superstar.

Ce contenu a été publié le 23 mai 2017 - 16:24

Elle parle couramment les trois langues nationales, réagit aux attaques avec le sourire et connaît tous les rouages de la politique depuis des décennies. Dimanche, Doris Leuthard a connu sa plus grande victoire avec le «oui» du peuple suisse à la Stratégie énergétique 2050. Et cela au terme d’une semaine où elle a également rendu visite au pape et fait la Une des principaux quotidiens chinois à l’occasion d’une visite officielle dans l’Empire du Milieu.

La présidente de la Confédération a l’aura d’une héroïne populaire. C’est un mélange rare de sympathie, de respect et d’adhésion qui entoure ces jours-ci la représente du Parti démocrate-chrétien (PDC / centre-droit). L’une des raisons réside certainement dans son accessibilité, comme le montrent ces vidéos retraçant sa carrière politique.

A l’occasion d’une visite d’Etat en Allemagne, Doris Leuthard descend de sa limousine et est contrainte d’attendre durant un long moment la chancelière Angela Merkel. «C’était très rigolo», racontera-t-elle plus tard. «Je voyais à l’intérieur de la Chancellerie fédérale. Les gens couraient dans tous les sens. Merkel était coincée dans l’ascenseur». Leuthard maîtrisa la situation avec charme.

Lorsque Doris Leuthard inaugure le nouveau tunnel ferroviaire du Gothard, le plus long du monde, elle perd durant quelques instants le contrôle, tant elle est émue par la performance rendue possible par le peuple suisse. Dans un italien parfait, elle réussit néanmoins à dompter son émotion et à terminer sa phrase magistrale.


En 2010, en lisant une réponse rédigée par ses services à une question parlementaire portant sur le coût d’un concours hippique, Doris Leuthard ne peut contenir son amusement: «C’est vraiment absurde», n’hésite-t-elle pas à lancer devant le Parlement hilare.


Invitée d’un talk-show à la télévision suisse, Doris Leuthard fait preuve d’un grand aplomb. A la question de savoir pourquoi elle n’a pas d’enfants, l’Argovienne répond de manière étonnamment ouverte. «Nous n’avons pas eu d’enfants, sinon j’aurais probablement eu une autre vie», déclare-t-elle. Avant de se montrer songeuse. «Il m’arrive parfois de penser que les petits-enfants vont me manquer quand je serai âgée.»

Dans cette vidéo Youtube, la très accessible Doris Leuthard prouve qu’elle sait s’y prendre avec les enfants.

Contenu externe

Cette autre vidéo Youtube montre l’Ode d’un chanteur inconnu aux «beaux yeux de Doris».

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.