Médias de service public

En Suisse aussi, la radio-télévision financée par la redevance est sous pression. L’initiative populaire «No Billag» demande l’abolition de cette taxe, qui est actuellement de 450 francs par ménage et par année. En cas d’acceptation, la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR) - qui est aussi la maison mère de swissinfo.ch - perdrait 70% de son budget. Le parlement a clairement refusé l’initiative, de même qu’un contre-projet de limitation de la redevance à 200 francs. Le dernier mot reviendra au peuple appelé à se prononcer vraisemblablement au printemps 2018. 

Dernières dépêches

Plus...

Développements

Contenu supplémentaire sur le thème

Le contenu ci-dessous répertorie des informations supplémentaires sur le thème

Initiative «No Billag» Les arguments des opposants et des partisans à l’épreuve des faits

Le débat sur l’initiative No Billag fait rage, et les arguments pleuvent. swissinfo aide à faire la part de vrai et du faux.

Editorial La SSR comme outil de la démocratie

En Suisse, les milieux conservateurs de droite voudraient privatiser la radio-télévision publique. Ce dont on parle ici, c’est clairement ...

«No billag» L’initiative pour l’abolition de la redevance en bref

Le Conseil national a débattu jeudi d’une initiative populaire qui demande la suppression de la redevance pour la radio et la télévision. Qu'en ...