Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Doublé suisse féminin en Autriche pour clore le siècle

La Suissesse Sonja Nef est bel et bien la meilleure géantiste au monde du moment. La voici dans ses oeuvres, samedi, en Autriche.

(Keystone)

Le 2e millénaire s'est achevé triomphalement pour le ski alpin suisse. L'Appenzelloise Sonja Nef a remporté le slalom géant de Coupe du Monde de Semmering, devant la Valaisanne Corinne Rey-Bellet, 2e, à 63 centièmes.


Il faut tout d'abord préciser que la piste Panorama a impitoyablement étalonné les valeurs. Les tracés des deux manches furent à la fois très techniques et physiquement éprouvants. Ce qui donne encore plus d'éclat à la victoire de la Suissesse Sonja Nef.

En tête dès le tracé initial, Sonja a confirmé avec brio une forme éclatante en cet hiver. Qui l'a d'ailleurs vue triompher déjà à trois reprises. La skieuse de Grub, 2e du slalom spécial deux jours plus tôt, s'était en effet imposée à Park City et à Sestrières.

C'est bien simple, à 28 ans, Sonja Nef totalise désormais sept victoires en Coupe du monde, dont six acquises en slalom géant, sa discipline favorite.

«Deux podiums en trois jours, cela ne m'était jamais arrivé. Tous ces résultats compensent les années de galère, les blessures», confiait Sonja Nef, toute heureuse de n'être plus seule aux avant-postes: «une joie partagée est encore plus belle!».

Mais la plus rayonnante dans le camp suisse n'était autre que Corinne Rey-Bellet, 4e le matin et distancée par sa camarade de 63 centièmes, l'après-midi, finalement. Et pour cause: l'unique podium de la Valaisanne des Crosets dans la spécialité remontait à près de neuf ans: une 3e place à Crans-Montana!

«C'est toujours pareil avec moi, c'est lorsque les conditions sont difficiles que je fais mes meilleures résultats. Je prends cela comme un challenge», expliquait la Romande, qui s'était entraînée durant la semaine à Veysonnaz.

Pour la petite histoire, ce doublé de Semmering succède à celui de Michael von Grünigen et Steve Locher en Sierra Nevada en mars 99. Cela dit, les Suissesses n'avaient plus réussi semblable performance depuis le slalom nocturne de Sestrières, en janvier 96, avec la victoire de Sonja Nef devant Marlies Oester.

Un bonheur, même double, ne venant jamais seul, la vague du succès a emporté la Valaisanne Lilian Kummer (25 ans), 27e de la première manche, vers une 9e place finale. Son deuxième meilleur résultat de sa carrière. Au printemps dernier, elle avait terminé 7e à Sestrières.

«Lili», la skieuse de Riederalp, commente simplement par un «extraordinaire», la perspective de pouvoir partir désormais parmi les trente premières du premier groupe. Important, quand l'on sait à quel point une piste peut très vite se détériorer.

Enfin, l'Américaine Sarah Schleper est à moins de 22 ans une skieuse d'avenir. Sixième du slalom jeudi, la grande blonde à la crinière léonine s'est attribuée, samedi, son premier podium en Coupe du Monde, dans une discipline, où un 11e rang constituait jusqu'alors sa meilleure référence.

Toujours est-il qu'après cinq courses sur les neuf de la saison 2000-20001, la Suissesse Sonja Nef caracole en tête de la Coupe du Monde de géant féminin avec désormais 376 points, contre 281 à sa dauphine, l'Allemande Michaela Dorfmeister, 4e, samedi, de l'épreuve de Semmering, en Autriche. Oui, vraiment, la belle Sonja est l'actuelle meilleure géantiste du moment.

Emmanuel Manzi



Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×