Douze ans de prison pour un proche de Zhou Yongkang

Un ex-conseiller de Zhou Yongkang, l'ancien chef des services chinois de sécurité tombé en disgrâce, a été condamné à 12 ans de prison pour corruption, a rapporté mardi la chaîne de TV publique CCTV. Li Chongxi était conseiller politique de la province du Sichuan.

Il avait été inculpé en avril. L'accusation lui reprochait d'avoir mis à profit ses fonctions officielles dans le Sichuan (sud-ouest) pour monnayer l'obtention de contrats publics. Selon les autorités, il a encaissé directement ou par l'intermédiaire de sa femme l'équivalent de 1,75 million de dollars (1,72 million de francs) sous forme de commissions ou de cadeaux.

Lors de son procès qui s'est tenu à Nangchang, dans la province du Jiangxi (sud), il a "reconnu ses crimes et exprimé ses regrets", poursuit Chine nouvelle. L'agence de presse chinoise précise encore que sa coopération lui a valu une peine clémente.

Son nom vient s'ajouter à la liste d'ex-proches de Zhou Yongkang entraînés avec lui dans sa chute. L'ex-chef de la sécurité en Chine, arrêté et exclu du Parti communiste chinois en 2014, a lui-même été condamné en juin dernier à la réclusion à perpétuité pour corruption, abus de pouvoir et divulgation de secrets d'Etat.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article