Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Drogue: Ruth Deifuss présente sa politique au Conseil de l'Europe

En matière de drogue, la politique suisse se veut à la pointe de la réflexion européenne.

(Keystone)

La Conférence du groupe de coopération en matière de lutte contre l´abus et le trafic illicite des stupéfiants a débuté jeudi, au Portugal. Parmi les différentes délégations des pays membres, celle emmenée par Ruth Dreifuss a focalisé l'attention.

Début octobre, le Conseil fédéral a esquissé les grandes lignes des futures modifications de la loi fédérale sur les stupéfiants (LFS). La politique libérale voulue par les autorités helvétiques dans ce domaine sensible est à la pointe de la réflexion au niveau européen. Preuve en est: l'annonce d'une volonté de dépénaliser l'achat et la consommation du haschisch ou de la marijuana.

Jeudi matin, à Sintra, au Portugal, la cheffe du Département fédéral de l'intérieur a expliqué la position suisse dans le domaine des drogues illégales. Elle s'articule autour d'une répression rigoureuse du trafic et d'un traitement différencié pour les consommateurs.

«Ruth Dreifuss a mis l'accent sur la sévérité extrême et continue des autorités vis-à-vis du commerce de substances illicites. Elle a également mis en avant l'extrême importance accordée à la prévention et au traitement», a affirmé Thomas Zeltner, directeur de l'Office fédéral de la santé publique, également membre de la délégation suisse.

Le rôle pionnier de la Suisse lui permet d'occuper une place centrale dans le cadre de cette conférence. Une telle rencontre représente également un bon moyen de prendre le pouls auprès des autres pays. La compatibilité des décisions helvétiques avec les engagements internationaux reste primordiale pour éviter tout incident diplomatique avec certains pays voisins, moins libéraux.

Et ce d'autant que l'Europe est en train d'évoluer. Au point que la Suisse ne fait plus cavalier seul dans ce domaine. Car, dans de nombreux pays de l'Union européenne (UE), la répression face à la consommation de haschisch cède lentement le pas à la prévention et au traitement.

Mathias Froidevaux

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×