Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Duel judiciaire entre Oracle et Alinghi

Alinghi et Oracle devraient s'affronter devant la justice.

(Keystone)

Deux mois après sa victoire dans la Coupe de l'America, Alinghi a entamé lundi un nouveau duel face au défi américain Oracle Racing.

Le Golden Gate Yacht Club de San Francisco, siège d’Oracle, accuse Alinghi et la Société nautique de Genève d'avoir mis sur pied des règles inéquitables pour la prochaine édition de la Coupe en 2009.

L’équipage américain, qui appartient au milliardaire Larry Allison, cherche à supplanter les Espagnols de Desafio.

Il demande que la Société Nautique de Genève (SNG), représentant d'Alinghi, annule son choix d'un défi «fictif» comme challenger privilégié et fixe un règlement plus équilibré pour la prochaine Coupe de l'America, prévue en 2009.

Si ce n'est pas le cas, il exige l'organisation d'un duel avec Alinghi sur catamaran dès 2008.

A l'issue d’une première audience d’un quart d'heure, lundi, le juge Hermann Cahn, de la Cour suprême de l'Etat de New York, a rejeté une demande des représentants d'Oracle d'entamer rapidement l'examen de cette plainte.

Audience le 22 octobre

Il a demandé aux deux parties de tenter de trouver un accord extrajudiciaire pour éviter qu'il ne doive fixer lui-même les règles des régates. Si ce n'est pas le cas, le juge décidera lors de la prochaine audience, fixée au 22 octobre, si le tribunal est compétent pour juger ce cas.

Un des avocats d'Alinghi, Hamish Ross, s'est félicité lundi de la décision du juge Cahn. Si l'affaire n'est pas réglée à l'amiable d'ici le 22 octobre, la SNG devrait déposer une motion demandant le rejet de la plainte d'Oracle, a-t-il déclaré devant les médias suisses.

Les Américains se sont toutefois eux aussi montrés optimistes. En fixant la prochaine audience dans seulement cinq semaines, le juge Cahn a montré qu'il entendait traiter cette affaire rapidement, a noté l'avocat d'Oracle Thomas Ehman.

Défi espagnol

Desafio, représenté par le Club nautique espagnol de voile, a signé le protocole de la 33e Coupe de l’America qui fait de lui le challenger en juillet, après la victoire 5-3 d’Alinghi sur le Team New Zealand à Valence.

L’équipage ibérique, ayant accueilli une régate à Santander, en Espagne, avait argué que cela le rendait éligible pour la Coupe.

swissinfo et les agences

Faits

Alinghi a remporté la Coupe de l'America à sa première participation en 2003.
Le défi suisse ramenait l'Aiguière d'argent en Europe pour la 1re fois depuis plus de 150 ans.
Cette année, Alinghi a conservé son bien en s'imposant 5-2 contre Team New Zealand.

Fin de l'infobox

Changements

Lors de la prochaine édition de la Coupe de l'America, les bateaux seront plus longs (27,40 mètres contre 24 m. aujourd'hui) et ils auront un mât plus haut (40 mètres contre 33 m. aujourd'hui).

Pour régater sur ces voiliers, l'équipage devra compter au moins 20 ou 21 hommes contre 17 actuellement.

Selon le skipper d'Alinghi Brad Butterworth, ces voiliers seront «plus rapides mais aussi plus difficiles à mener.»

Deuxième grande nouveauté: après des régates qualificatives, Alinghi se réserve le droit de participer aux éliminatoires des challengeurs, l'ex-Coupe Louis Vuitton

Fin de l'infobox


Liens

×