Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

«Frontaliers disaster» La comédie sur les frontaliers qui fait de l'ombre à «Star Wars»

Le duo comique tessinois Bussenghi-Bernasconi triomphe avec sa comédie sur les frontaliers. 

(DR)

C’est un succès sans précédent. Depuis sa sortie fin décembre, «Frontaliers disaster» a attiré 25'000 spectateurs dans les salles tessinoises. Soit plus du double que le dernier épisode de Stars Wars, sorti à la même période. Cette comédie qui met en scène un garde-frontière tessinois et un frontalier italien part désormais à la conquête du reste de la Suisse et de l’Italie.

Comme des milliers d'autres Italiens, Roberto Bussenghi passe chaque jour la frontière pour aller travailler au Tessin. Et chaque jour, il se fait contrôler par un douanier zélé, Loris J. Bernasconi. Une relation conflictuelle jusqu'à ce que l'ironie du sort les force à cohabiter l'un avec l'autre.

Lancé par la Radio-télévision publique de langue italienne (RSI), le duo comique Bussenghi-Bernasconi s'est fait connaître avec des sketchs radio et TV. Depuis plusieurs années, les deux personnages sont devenus les chouchous du public tessinois. Une reconnaissance qui leur a donné envie de se lancer dans un projet de long-métrage.

Bonne humeur et bouche-à-oreille

Pari gagnant. Au Tessin, «Frontaliers Disaster» connaît en effet un succès inédit. Plus de 25'000 personnes sont allées le voir depuis sa sortie au cinéma il y a quatre semaines.

«Je ne m’attendais pas à ce que le film soit si bien accueilli», affirme Alberto Meroni, le réalisateur du long-métrage, à swissinfo.ch. «En sortant de la salle de cinéma, les spectateurs sont enthousiastes et de bonne humeur. Ils nourrissent le bouche-à-oreille qui permet au film d’aller de l’avant.»

Un succès que le réalisateur attribue à de nombreux petits ingrédients, mais notamment à sa simplicité et à l’auto-ironie qui s’en dégage. «Le film est une sorte de jeu de miroirs. Le spectateur suisse reconnaît dans Bernasconi (le douanier) ses propres préjugés à l’encontre des Italiens, mais il s’identifie dans le même temps au frontalier qui subit ces préjugés», souligne Alberto Meroni.

Sortie prévue en Italie

Au nord des Alpes, «Frontaliers Disaster» est sorti mercredi en version originale sous-titrée. La mayonnaise Bussenghi-Bernasconi, avec ses clins d'œil à l'actualité tessinoise, prendra-t-elle aussi en Suisse alémanique et francophone?

«C’est notre plus grand défi, répond Alberto Meroni. Lors des avant-premières à Genève et Zurich, le public était principalement italophone. Le test décisif aura lieu ce week-end».

Aux dires du réalisateur, «Frontaliers Disaster» suscite également un grand intérêt auprès du public italien. «Nous sommes constamment interpellés, notamment sur les réseaux sociaux, pour savoir quand le film sortira en Italie», explique Alberto Meroni.

Aucune date n’a pour l’heure été fixée. «Nous sommes en train de décider de la stratégie à suivre. Nous devrons passer quelques obstacles bureaucratiques mais le film sortira en Italie», indique-t-il.  

swissinfo.ch/sj avec la RTS et tvsvizzera.it

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.