Navigation

Skiplink navigation

Même une prière n’est pas immuable

Après les catholiques, les protestants non plus ne diront bientôt plus «ne nous soumets pas à la tentation» en récitant le sempiternel «Notre Père». La différence entre l’ancienne et la nouvelle formulation est moins sibylline qu’il n’y paraît…

Ce contenu a été publié le 20 novembre 2017 - 09:25
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 19 novembre 2017)
Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article