Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

2009, année record pour l’ombudsman des banques

Les litiges traités entre clients et établissements financiers ont affiché une augmentation record de 14% à 4757 en 2009, a annoncé mardi le médiateur Hanspeter Häni, dont le site Internet a également été pris d’assaut. Plus de 3000 cas concernaient des produits structurés.

En temps normal, l'ombudsman des banques reçoit une trentaine de demandes par semaine, mais ce chiffre a atteint une fourchette de 140 à 160 durant la crise économique. Ils sont essentiellement imputables aux produits structurés à capital garanti de Lehman Brothers et Kaupthing Bank ainsi que des produits à rendement absolu ou total («absolute return/total return») a précisé Hanspeter Häni.

La majeure partie des litiges portaient sur des montants compris entre 10’000 et 100’000 francs. Seuls quelques-uns concernaient des sommes de plusieurs centaines de milliers de francs. Or, ces pertes n'étaient pas toujours imputables aux banques. «Nous avons vu des cas d'investisseurs qui, grisés par les années fastes de 2003 à 2007, considéraient comme normaux des rendements de 12% à plus de 20% par an sur les produits structurés», a relevé Hanspeter Häni.

Suite à cet afflux, le traitement des litiges s'est considérablement allongé l'an dernier, aussi du fait que les banques, submergées elles aussi de réclamations, ont tardé à répondre. Hanspeter Häni a également reconnu que les relations avec les banques «n'ont pas toujours été sans heurts», notamment du fait que certaines banques «se sont entêtées à proposer des solutions forfaitaires» à leurs clients lésés.

En 2009, le site Internet du médiateur a également connu un boom de 72%, atteignant 223’900 visiteurs.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×